Coupe de France : Quevilly crée l'exploit !

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume HENAULT-MOREL|Ecrit pour TF1|2012-04-12T08:18:00.000Z, mis à jour 2012-04-12T08:31:05.000Z

Le petit poucet de la compétition s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France après sa victoire contre Rennes (2-1). Courageux jusqu'à la dernière minute, les Haut-Normands écrivent une nouvelle page de leur conte de fée avec la compétition nationale.

L'US Quevilly va retrouver la finale de la Coupe de France après leur première expérience en 1927 contre l'OM (0-3).




Ils l'ont fait ! Le succès du 14eme de National ne tient pas au hasard ni à la chance. Malheureux en début de match où Féret (8e) profite d'une frappe repoussé par le poteau pour ouvrir le score, les hommes de Régis Brouard ont réagi en professionnels alors qu'ils n'en possèdent pas le statut. Rigoureux en défense et audacieux devant, ils égalisent sur une frappe limpide de Herouat (63e) qui nettoie la lucarne de Costil. En fin de match, à l'heure où les cuisses commencent à tirer, Laup (93e) fait chavirer le stade Michel d'Ornano et envoie son club à Saint Denis.





Douze ans après l'épopée de Calais, un nouveau club amateur aura les honneurs du Stade de France. A l'issue d'une communion très forte de ses joueurs avec le public, l'entraineur de Quevilly a pu trouver des mots pour exprimer ce sentiment d'exploit : « Je pense qu'on n'aurait jamais imaginé ça en rêve et c'est chose faite aujourd'hui » a estimé Brouard.




Inutile de préciser que du côté du Stade Rennais l'ambiance était pesante. Frédéric Antonetti a précisé que ses joueurs étaient « indéfendables » tandis que le président le Lay parle d'une « faute professionnelle ». C'est la seconde fois en trois ans que le club breton est sorti par son homologue haut-normand. Relégué à cinq points de la quatrième place, Rennes a sans doute dit adieu à ses ambitions européennes pour l'année prochaine.


La finale de la Coupe de France opposera l'OL à Quevilly le 28 avril prochain.