Dans l'actualité récente

Coupe de la Ligue : l'ASSE vit un rêve éveillé

Voir le site Téléfoot

ASSE-maillot short
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-04-21T11:11:00.000Z, mis à jour 2013-04-21T12:36:47.000Z

Au lendemain de son succès en finale de la Coupe de la Ligue face au Stade Rennais (1-0), l'ASSE et ses supporters n'en finissent plus de fêter ce précieux titre. Trente-deux ans d'attente explique aisément cela.

L'AS Saint-Etienne a renoué avec le succès ce samedi en finale de la Coupe de la Ligue après trente-deux ans d'insuccès.


L'ASSE vit enfin au présent

Rolland Romeyer, le co-président de l'ASSE, n'aura pas pédalé pour rien. Les efforts consentis cette semaine pour avaler les 540 kilomètres séparant Saint-Etienne de Saint-Denis et rallier ainsi le Stade de France à bicyclette ont trouvé leur juste récompense ce samedi soir avec la victoire de ses joueurs. Vainqueurs un petit but à zéro de Rennais définitivement poissards, la fête dans le Forez et dans l'enceinte de 80000 places fût à la hauteur de l'attente. Il aura donc fallu patienter trente-deux ans avant que les Verts ne renouent avec leur passé glorieux.


Galtier : "Que du plaisir"

Christophe Galtier n'était pas le moins ému sur la pelouse du Stade de France. L'entraîneur de l'ASSE, qui accroche un premier titre à son palmarès en tant que technicien, n'en revenait pas de ce que ses ouailles venaient d'accomplir dans un stade où les supporters verts ont eux-aussi gagné leur combat face à leurs homologues bretons. "Là ce n'est que du plaisir et de la satisfaction, soufflait le coach forrézien quelques minutes après le coup de sifflet final libérateur. Le stade était vraiment magnifique ce soir."


Le public stéphanois en 12e homme

Parmi les nombreux suporters présents au SDF ce samedi soir, il y avait par exemple Christophe, 42 ans, fidèle parmi les fidèles, qui ne regrette pas d'avoir fait le déplacement. S'il avait pronostiqué davantage de buts et de spectacle pour cette finale, le refrain qu'il chantait à tue-tête avant et après le match - "Qui c'est les plus forts? Evidemment c'est les Verts" - n'avait plus été à la mode depuis bien longtemps. C'est pour lui et tous ces supporters qui donnent une grande partie de leur temps au club stéphanois que Fabien Lemoine et ses coéquipiers avaient une grosse pensée : "Quand on voit toute cette folie qui se dégage, c'est très intense. C'est normal aujourd'hui de leur rendre la pareille."


Après avoir enflammé le Stade de France ce samedi, Brandao, Aubameyang & Co vont remettre ça cet après-midi (16h) en défilant dans les rues de la cité forézienne.