Dans l'actualité récente

Coupe de la Ligue : Mbappé reconnait son erreur

Voir le site Téléfoot

Kylian Donatello Mbappé
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-01-31T09:56:30.972Z, mis à jour 2018-01-31T09:58:32.049Z

Le PSG est passé par plusieurs émotions en demi-finale de la Coupe de la Ligue. Qualifié 2-3, mais mis en danger par le Stade Rennais, les Parisiens ont aussi perdu Mbappé, exclu à l’heure de jeu.

Pour son retour sur les pelouses après sa blessure lors de Lyon – PSG, Kylian Mbappé espérait sans doute autre chose de la rencontre contre Rennes. L’international Français a comme à son habitude multiplié les efforts sur le front de l’attaque, mais il a aussi connu une grande première dans sa jeune et incroyable carrière. Le numéro 29 parisien a été expulsé.


« Je suis d’accord avec la décision de l’arbitre »

Voilà une première dont le Golden Boy 2017 se serait bien passé. Celui qui bat des records de précocité à force de talent et d’efficacité à connu sa première expulsion en professionnel. Alors qu’il tente de récupérer dans les pieds d’Ismaela Sarr, Mbappé se rend coupable d’un geste mal contrôlé que l’arbitre, Monsieur Lesage sanctionne d’un carton rouge, après avoir fait appel à l’arbitrage vidéo.

Une sanction justifiée pour l’international tricolore « Je suis d’accord avec la décision, il y a rouge bien sûr. Si je donne le sentiment de ne pas être d’accord c’est plus par rapport aux antécédents. […] Ce n’est pas à Ismaela Sarr que j’en veux sur le coup. D’ailleurs je suis allé le voir à la fin et tout va bien. Mais le fait que ma blessure à Lyon n’ait pas été sanctionnée, je l’ai encore en travers de la gorge. »



Un seul match avant le Real Madrid ?

Ce rouge direct pourrait permettre indirectement permettre à Kylian Mbappé d’arriver plus frais contre le Real Madrid en Ligue des Champions. Il devrait être privé d’un ou deux matches, alors que le PSG a encore 3 rencontres à disputer avant le huitième de finale aller contre les Champions d’Europe en titre.

Cette absence pourrait être un mal pour un bien pour le club de la capitale. Avec 2 matches de plus à disputer que les Madrilènes avant leur opposition, la fraicheur sera sans nul doute un facteur déterminant dans cette double opposition. Etant l’un des Parisiens les plus efficaces depuis le début de saison, moins de temps de jeu avant le retour en Ligue des Champions pourrait rendre l’ancien Monégasque encore plus dangereux face aux Merengue pour ce match prévu le 14 février. 

Mais la question du rythme se pose également. Avant Rennes, son dernier match remontant au 21 janvier contre Lyon, où il n'avait disputé que 35 minutes de jeu. Il n'est pas à exclure que cette future suspension le fasse arriver contre le Real Madrid avec trop peu de temps de jeu dans les jambes.