Coupe de la Ligue : Le PSG domine Toulouse grâce à une merveille d’Angel Di Maria

Voir le site Téléfoot

Coeur avec les doigts pour Angel Di Maria
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-01-28T08:44:27.844Z, mis à jour 2016-01-28T12:10:02.681Z

Au terme d’un match laborieux, le PSG s’en est remis à Lavezzi et Di Maria pour vaincre Toulouse et accéder à la finale de la Coupe de la Ligue. Fideo a marqué une praline d’anthologie.

Jamais deux sans trois pour le Paris Saint-Germain. Après avoir dominé Toulouse en Coupe de France et en championnat, la bande à Laurent Blanc a remis le couvert en Coupe de la Ligue. Angel Di Maria y est allé de sa réalisation, et celle-ci a laissé les spectateurs du Parc des Princes sans voix. 




Angel Di Maria sur une autre planète

Pour accéder à la finale de la Coupe de la Ligue, le PSG devait se défaire de Toulouse mercredi soir en Coupe de la Ligue. Avec une équipe remaniée et face à une formation bien organisée, Paris a longtemps buté. La situation s’est décantée à l’heure de jeu pour les hommes de Laurent Blanc. Bien lancé dans la profondeur par Rabiot, Ezequiel Lavezzi rate son face à face avec Goicoechea, mais parvient à reprendre le cuir et à le pousser dans les filets.



Quelques minutes plus tard, Angel Di Maria fait parler la poudre. L’Argentin récupère le cuir dans la moitié de terrain adverse, et entame un rush solitaire. Il s’écarte côté gauche en éliminant deux défenseurs, et peu avant l’entrée de la surface de réparation, décroche un missile du gauche. Goicoechea est une nouvelle fois battu, le ballon termine sa course dans la lucarne du portier. Ce weekend face à Angers, Di Maria avait déjà inscrit un but exceptionnel. Toutes compétitions confondues avec le PSG, l’Argentin a déjà inscrit 12 buts et délivré 11 passes décisives en 26 matches.

David Luiz, l’ombre au tableau

En fin de rencontre, Nicolas Douchez se paie même le luxe d’arrêter le penalty botté par Martin Braithwaite. Pour le PSG, la soirée aurait pu être parfaite, mais David Luiz est sorti sur blessure. Peu avant le coup de sifflet final, le Brésilien est touché au genou droit. En conférence de presse, Laurent Blanc s’est montré plutôt rassurant : « Il faut attendre jeudi pour être plus précis. Il a de la gaze sur le genou, mais apparemment ce n’est pas trop important. Il pouvait poser un pied par terre, le genou n'a pas gonflé. Il a dû se faire peur. Nous aussi, car il a été important ces derniers matches et je tiens à l'en féliciter. »

Double-tenant du titre, le Paris Saint-Germain affrontera le LOSC en finale de la Coupe de la Ligue le 23 avril prochain. Le PSG a déjà remporté l’épreuve à cinq reprises, un record.