Coupe du Monde 2014 (Groupe F) : le Portugal se ressaisit face à la Russie

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-06-08T13:24:00.000Z, mis à jour 2013-06-08T13:27:22.000Z

Vendredi soir, le Portugal recevait la Russie pour le match au sommet du groupe F des qualifications pour la Coupe du Monde 2014. Grâce à un but d'Helder Postiga, les Portugais se sont imposés et ravissent la première place à la Russie.

On attendait Cristiano Ronaldo, c'est finalement Helder Postiga qui a joué le rôle du sauveur du Portugal en inscrivant le seul but de son équipe face à la Russie vendredi soir.

Des éliminatoires très poussives
Avec seulement cinq points pris lors de ses quatre derniers matchs, le Portugal se retrouvait quasiment dos au mur avant de rencontrer la Russie, leader du groupe F de qualifications pour la Coupe du Monde 2014. En cas de défaite, le Portugal, qui possède deux matchs d'avance sur la Russie, pouvait quasiment dire au revoir à la première place directement qualificative pour la grand-messe du football prévue au Brésil dans un peu plus d'un an.

Ronaldo très bon, Postiga en sauveur
Presque obligés de l'emporter vendredi soir, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo ont fait en sorte de se mettre dans les meilleures dispositions. Ainsi, dès la 9ème minute de jeu, c'est l'ancien Stéphanois Helder Postiga qui ouvrait la marque pour les siens sur un coup franc de Vieirinha, préféré à Nani pour soutenir ses attaquants. Par la suite, Moutinho et surtout Cristiano Ronaldo ont eu l'opportunité de donner plus d'air à leur équipe, mais Akinfeev veillait bien, quand ce n'était pas le ballon qui décidait de sortir au dernier moment du cadre.

Le Portugal fragile leader
En l'emportant face à la Russie vendredi soir, le Portugal a donc pris la tête de son groupe F. Mais ce leadership est plus que provisoire, les Russes ne sont qu'à deux points et surtout possèdent deux matchs de retard sur leurs adversaires du jour. Prochaine étape en août pour la Russie qui rencontrera l'Irlande du Nord à Belfast : pour rappel, les Russes l'avaient emporté à l'aller 2-0, mais le Portugal, chez lui, n'avait pas fait mieux qu'un nul face aux Irlandais.

La victoire acquise vendredi soir pour la bande à Cristiano Ronaldo est importante, mais la suite à donner à leur parcours dépend plus de la Russie que d'eux-mêmes.