Dans l'actualité récente

Coupe du Monde 2014 : les groupes de la France depuis 1982

Voir le site Téléfoot

Dario Silva, Uruguay
Par Martin TRAN|Ecrit pour TF1|2013-12-04T10:44:00.000Z, mis à jour 2013-12-04T10:44:00.000Z

Ce vendredi 6 décembre, l'Equipe de France connaîtra ses adversaires lors de la Coupe du Monde 2014. Retour sur les groupes dans lesquels les Bleus sont tombés depuis le Mondial 1982 jusqu'en 2010.

Les joueurs de l'Equipe de France peuvent être fiers impatient d'être à vendredi quand ils connaîtront leurs adversaires lors de la Coupe du Monde 2014... Historiquement, quels ont été les groupes dans lesquels l'Equipe de France de football est tombée ? Retour sur l'histoire des Bleus en groupes, depuis l'Espagne en 1982 au Mondial sud-africain de 2010.

1982 : Angleterre, Tchécoslovaquie, Koweït
C'est dans un groupe ouvert mais piégeux que la France doit débuter son Mondial espagnol. Pour son entrée en matière face à l'Angleterre de Bryan Robson, les Bleus se font surprendre (3-1), avant de se reprendre face au Koweït (4-1) malgré quatre buts refusés et l'intervention devenue mythique du frère de l'émir du pays. Pour terminer sa phase de groupe, la France fait match nul face à la Tchécoslovaquie (1-1) avant de remporter sa seconde phase de poule et de filer vers les demi-finales, où elle se fera sortir par la RFA au bout d'un match légendaire (3-3 alors que la France menait 3-1, en plus de l'intervention musclée de Schumacher sur Battiston).

1986 : URSS, Canada, Hongrie
Après avoir terminé à la quatrième place du Mondial espagnol, les Bleus font cette fois figure de favori au Mexique quatre ans plus tard. Pour ouvrir sa Coupe du Monde 1986, les Bleus doivent faire face au Canada, la Hongrie et l'URSS. Seulement tenue en échec par les Russes (1-1), la France terminera seconde de son groupe avant d'éliminer l'Italie et le Brésil pour finalement tomber contre... la RFA encore une fois (2-0) en demi-finale. Par contre, l'Equipe de France gagnera son dernier match au Mexique pour terminer sur le podium d'une Coupe du Monde 1986 remportée par l'Argentine de Diego Maradona.

1998 : Danemark, Arabie Saoudite, Afrique du Sud
La France débute sa Coupe du Monde organisée chez elle par des rencontres très abordables face à l'Afrique du Sud et l'Arabie Saoudite, qu'elle vainc facilement (3-0 et 4-0). C'est donc en position de nation déjà qualifiée pour les huitièmes de finale que la France affronte le Danemark pour la première place (victoire 2-1). La suite, tout le monde la connaît : but en or de Laurent Blanc face au Paraguay à Lens, le penalty manqué de l'Italien Di Biagio qui élimine l'Italie, le doublé de Thuram face à la Croatie qui propulse les Bleus en finale, et le match parfait face au Brésil (3-0) pour le titre suprême...

2002 : Sénégal, Danemark, Uruguay
La France arrive en Corée du Sud avec le statut de grand favori. Championne du Monde et d'Europe en titre, l'Equipe de France possède en outre dans ses rangs l'un des meilleurs joueurs du monde (Zidane), les meilleurs buteurs de trois championnats majeurs (Trézéguet en Italie, Henry en Angleterre, Cissé en France) et un groupe plus qu'à sa portée. Malheureusement, rien ne se passera comme prévu : Zidane se blessera juste avant la compétition, les Bleus trébucheront face au Sénégal (0-1) avant de buter contre l'Uruguay (0-0) et enfin de choir définitivement contre le Danemark (0-2). La France terminera son Mondial asiatique avec aucun but marqué et un seul petit point...

2006 : Suisse, Corée du Sud, Togo
Après une phase de qualifications marquée par les retours en sélection de Zidane, Thuram et Makélélé, les Bleus se qualifient in extremis pour le Mondial allemand devant la Suisse. Son groupe est accessible mais piégeux, avec notamment des retrouvailles les Suisses. Les deux matchs nuls initiaux (0-0 contre la Suisse, 1-1 face à al Corée du Sud) obligent la France à l'emporter face au Togo, ce qu'elle fait grâce à Vieira et Henry. La suite de la compétition voit l'Equipe de France monter en puissance : 3-1 face à l'Espagne, 1-0 contre le tenant du titre brésilien et le Portugal... La finale voit Zidane réussir une panenka et se faire expulser, mais surtout l'Italie l'emporter et devenir Championne du Monde.

2010 : Uruguay, Mexique, Afrique du Sud
La phase de qualifications ayant été poussive (barrages remportés grâce à la mainde Thierry Henry), le Mondial sud-africain allait se révéler encore pire : trois défaites face à l'Uruguay, le Mexique et l'Afrique du Sud, un petit but marqué, et une grève des joueurs dans le bus à Knysna qui reste encore aujourd'hui comme le plus gros désastre de l'histoire des Bleus. Raymond Domenech sera par la suite démis de ses fonctions et remplacé par Laurent Blanc...