Coupe du monde 2018 - Écrasé par le Brésil le Chili reste à quai, le Pérou file en barrages, Cavani termine meilleur buteur des éliminatoires (VIDEO)

Voir le site Téléfoot

RTS1FZAZ
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-10-11T08:41:19.799Z, mis à jour 2017-10-11T09:56:37.809Z

QUALIFICATIONS COUPE DU MONDE 2018 - Écrasé par le Brésil (3-0), mardi soir, le Chili est lui passé à la trappe. C'est le Pérou, auteur d'un nul à domicile face à la Colombie (1-1) qui jouera le barrage intercontinental face à la Nouvelle-Zélande en novembre.

Le Chili trébuche avec fracas

Le Chili est tombé. Ecrasé par le Brésil (3-0) à Sao Paulo, dans la nuit de mardi à mercred, le double vainqueur en titre de la Copa America a été éliminé avec fracas du Mondial 2018.

Cette défaite, conjuguée aux autres résultats, le laisse à la 6e place des éliminatoires et le condamne donc à rester à la maison au mois de juin 2018. Une catastrophe pour la Roja qui restait sur deux participations consécutives et un huitième de finale porteur d'espoir en 2014 face au Brésil.

Éliminée à la différence de buts par le Pérou (-1 contre +1), le finaliste de la dernière Coupe des Confédérations a aussi complètement manqué sa campagne de qualification. Perturbé par le départ de Jorge Sampaoli début 2016, le groupe n'aura jamais goûté à la méthode Juan Antonio Pizzi, beaucoup plus diplomate que ne l'était Sampaoli. Secouée en interne, la Roja n'aura pas survécu à la totalité de cette campagne de qualification beaucoup trop longue pour elle.

 On a probablement assisté à la fin d'une ère pour toute une génération de joueurs qu'on ne devrait pas revoir en 2022, si qualification il y a.

Cette élimination va condamner le sélectionneur Juan Antonio Pizzi. L'Argentin, vainqueur de la Copa America Centenario en 2016, a annoncé qu'il ne ferait pas les démarches pour rester à la tête de la sélection. Son contrat doit se terminer en juillet 2018 après le Mondial.

"Malheureusement, un cycle a pris fin, qui m'a procuré des moments de grande joie. Cette tristesse dépasse toutes celles que j'ai pu connaitre dans ma carrière", a déclaré l'ancien technicien du Valence CF.





Le Pérou de Guerrero jouera les barrages

La chute du Chili a fait un heureux : le Pérou. La Blanquirroja est allée chercher sa qualification pour le barrage de justesse grâce à un coup franc de son attaquant Paolo Guerrero à un quart d'heure de la fin (74e) de la rencontre face à la Colombie (1-1).

Conséquence : la sélection disputera le barrage intercontinental face à la Nouvelle-Zélande au mois de novembre prochain. 

Une qualification pour la Coupe du monde constituerait une première depuis 37 ans et le Mondial 1982 qui s'était disputé en Espagne. Le Pérou a participé à quatre phases finales de la compétition (1930, 1970, 1978, 1982).



Cavani termine meilleur buteur de la zone AmSud

Auteur d'un doublé face à la Bolivie, mardi soir, l'attaquant du Paris Saint-Germain a grandement contribué à la qualification de la Céleste pour le Mondial 2018.

Le joueur de Salto a lui porté son total de buts à 10 lors de cette campagne de qualifications. Cette performance lui a permis de terminer meilleur buteur de la zone AmSud.




Le classement de la zone AmSud


AmSud

en savoir plus : Equipe du Chili de Football

Plus d'actualité