Coupe du monde 2018 : l’Australie retrouve un sélectionneur

Voir le site Téléfoot

RTS1FW4P
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-01-25T15:35:50.959Z, mis à jour 2018-01-25T15:39:49.912Z

Futur adversaire des Bleus lors du premier tour de la Coupe du monde, l’Australie avance un peu plus dans sa préparation avec la nomination d’un nouveau sélectionneur avec l’arrivée de Bert Van Marwijk.

A moins de 6 mois de la coupe du monde, l’Australie a donc finalement choisi son nouveau sélectionneur. Le Néerlandais Bert Van Marwijk prend la tête de la sélection australienne. Et c’est un homme plein d’expérience qui va tenter de qualifier les socceroos pour les huitièmes de finale.



Finaliste de la coupe du monde 2010

Depuis le mois de Novembre, les Australiens n’avaient plus de sélectionneur suite au départ d’Ange Postecoglou. Après des barrages compliqués contre la Syrie puis contre le Honduras, les coéquipiers de Cahill n’avaient plus personne à leur tête. Après plusieurs semaines de réflexion, le choix s’est donc porté sur un homme expérimenté en la personne de Van Marwijk.

Son fait d’arme est incontestablement le beau parcours des Pays-Bas lors de la coupe du monde 2010 qui avait permis aux Oranje de se hisser en finale contre l’Espagne en éliminant le Brésil en quart de finale notamment. Il dirigeait alors Robben, Sneijder et Van Persie. Mais en 2012, le résultat a été tout autre, les Néerlandais ne passant pas le premier tour de l’Euro.



De l’Arabie Saoudite à l’Australie

Après un passage sans réussite à la tête d’Hambourg au sortir de l’Euro 2012, c’est avec l’Arabie Saoudite qu’il s’illustre. Il permet à la sélection de se qualifier dans le groupe B où les Saoudiens atteignent sous sa direction la deuxième place, synonyme de qualification directe pour la Coupe du Monde… juste devant l’Australie seulement devancée à la différence de buts.

Il est intéressant de noter que lors de la double confrontation entre les deux nations, l’Australie s’était imposée 3-2 après avoir concédé le nul 2-2 en Arabie Saoudite ce qui n'avait pas empêché la qualification. C’est donc finalement une sélection que Bert Van Marwijk connait bien dont il va prendre les rênes. Reste à savoir s’il connaîtra la même réussite en Russie. Pour rappel lors du premier tour, à part la France, les Socceroos affronteront aussi le Danemark et le Pérou.


en savoir plus : Equipe d'Australie de Football