Coupe du monde 2018 - Equipe de France / Pérou : La FIFA suspend Paolo Guerrero un an pour dopage

Voir le site Téléfoot

RTS1IEH3
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2017-12-08T15:25:52.654Z, mis à jour 2017-12-08T15:38:21.725Z

La Commission de Disicpline de la FIFA a officialisé, vendredi, la suspension de Paolo Guerrero pour un an suite à son contrôle positif.

Guerrero va manquer la Coupe du monde

Le Pérou devra se passer de Paolo Guerrero pour la Coupe du monde 2018. Le capitaine de la sélection péruvienne a été officiellement suspendu un an de toutes compétitions liées au football par la Commission de la discipline de la FIFA, vendredi, après un contrôle positif. Cette suspension prendra fin le 3 novembre 2018.  Il peut encore faire appel de cette décision auprès du Tribunal Arbitral du Sport (TAS), juridiction ultime concernant les affaires liées au sport.

Suspendu provisoirement depuis novembre, suite à son contrôle positif à la benzoylecgonine, un métabolite de la cocaïne, survenu le 5 octobre dernier lors de la rencontre Argentine / Pérou comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018, le joueur avait été auditionné à Zurich le vendredi 1er décembre dernier. Une audition qui n'aura pas servi sa cause. L'attaquant de Flamengo avait déjà manqué les barrages face à la Nouvelle-Zélande au mois de novembre dernier.

Cette nouvelle concerne directement l'équipe de France. Tombée dans la poule du Pérou lors du tirage au sort, les Bleus vont profiter de ce forfait malvenu pour la nation sud-américaine dont Guerrero était le capitaine, le buteur et probablement même son meilleur joueur.  A 33 ans, c'est une nouvelle secousse pour l'enfant terrible du football péruvien. Marquée par de nombreuses péripéties, sa carrière a encore pris un mauvais tournant. Au moment où il en avait le moins besoin.




Bonus Téléfoot - Deschamps : "Sortir premiers du groupe"


en savoir plus : Equipe de France de Football

Plus d'actualité