Dans l'actualité récente

Coupe du monde 2018 : la Russie exclue de son propre Mondial ?

Voir le site Téléfoot

Russie 2018
Par Grégoire Duhourcau|Ecrit pour TF1|2017-01-12T14:41:52.817Z, mis à jour 2017-01-12T14:41:54.386Z

Les présidents de 19 agences nationales antidopage (ANA), réunis mercredi à Dublin ont demandé l’exclusion de la Russie de toutes les compétitions sportives internationales, y compris la Coupe du monde 2018 qu’elle organise, tant qu’elle n’aura pas réglé ses problèmes de dopage.

La Coupe du monde 2018 en Russie pourrait avoir lieu… sans la Russie ! C’est en tout cas ce qu’ont demandé les présidents de 19 agences nationales antidopage (ANA), réunis mercredi à Dublin. Selon eux, la Russie doit être exclue de toute compétition sportive internationale tant qu’elle n’a pas résolu ses problèmes de dopage. Et cela inclus même la Coupe du monde 2018 qu’elle organisera.


En juillet dernier, le juriste canadien Richard McLaren a publié un rapport dénonçant un système de dopage d’Etat instauré en Russie. « A la lumière du second rapport McLaren, les responsables ont demandé l’exclusion des organisations sportives russes de toutes les compétitions internationales », ont annoncé les agences nationales antidopage dans un communiqué.

Le rapport McLaren avait abouti à l’exclusion de plus d’une centaine d’athlètes russes lors des JO de Rio l’été dernier. La deuxième partie de l’enquête, publiée en décembre, révèle que plus de 1 000 sportifs russes, représentant plus de 30 disciplines, sont impliqués. Des révélations qui pourraient empêcher la Russie de figurer dans sa propre Coupe du monde.