Coupe du Monde : Adidas détruit le bus de Knysna

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-05-27T09:45:00.000Z, mis à jour 2014-05-27T09:49:24.000Z

A quelques jours du début de la Coupe du Monde au Brésil, Adidas, ancien équipementier de l'équipe de France, a décidé de faire table rase du passé. Dans un événement auquel étaient conviées plus de 400 personnes lundi soir, Adidas a détruit le bus de Knysna.

Le symbole est fort. Le 20 juin 2010, Nicolas Anelka est exclu de l'équipe de France, présente en Afrique du Sud dans le cadre du Mondial. Face à cet événement, les autres joueurs décident de faire grève, et refusent de s'entraîner. Ils restent alors cloitrés dans le fameux bus de Knysna, pour une des affaires les plus noires du football français. Pour définitivement tirer un trait sur ce moment d'histoire, Adidas a réduit en miettes ce bus.

Le bus détruit
Quatre ans après les événements malheureux de Knysna, Adidas s'est offert un coup médiatique hors pair. A deux semaines du coup d'envoi du Mondial brésilien, l'ancien équipementier de l'équipe de France a convié quatre cent personnes dans une casse de La Courneuve, dans le but de détruire une réplique du véhicule. Guillaume de Monplanet, directeur d'Adidas France explique le concept : « Le bus de Knysna, c'est le symbole fort d'un boulet qui empêche l'équipe de France d'aborder sereinement la Coupe du Monde au Brésil. C'est pour cette raison que nous avons décidé de le détruire.» Certaines personnes ont pu se défouler sur le bus en lui jetant des cailloux, avant qu'un bras articulé ne le réduise définitivement en miettes.

Point final sur l'un des épisodes les plus noirs de l'histoire du football ! #allin or nothing pic.twitter.com/GIxM8DX5V1

— adidas France (@adidasFR) 26 Mai 2014

Symbole d'un Mondial complètement raté, le bus de Knysna a donc été complètement détruit. Espérons que cette action augure une Coupe du Monde plus rayonnante cet été au Brésil.