Dans l'actualité récente

Coupe du Monde : L'Allemagne à l'agonie

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Olivier D'ARIES|Ecrit pour TF1|2010-06-01T10:24:00.000Z, mis à jour 2010-06-01T10:24:00.000Z

C'est une cascade de forfaits qui s'annonce pour la Mannschaft pour la prochaine Coupe du Monde. Après les forfaits du gardien titulaire René Adler, du capitaine Michael Ballack et du récupérateur Simon Rolfes, ce sont le milieu Christian Träsch et le défenseur Heiko Westermann qui doivent rester sur la touche.

L'Allemagne privée de son Toulalan

Joachim Löw, le sélectionneur de la Mannschaft, ne peut cacher son amertume: "Heiko Westermann aurait joué un rôle essentiel dans notre équipe. Il aurait été important pour nous en raison de sa polyvalence.»

L'international s'est blessé samedi lors du match amical face à la Hongrie remporté 3-0 par les Allemands. Comme Jérémy Toulalan chez les bleus, le défenseur de Shalke 04 peut évoluer en défense centrale mais aussi dans l'entrejeu où il était pressenti pour palier les absences de Michael Ballack et Christian Träsch.


Une hécatombe maitrisée

Le genou pour Simon Rolfes, les côtes pour René Adler, la cheville pour Michael Ballack et Christian Träsch, l'Allemagne se présentait bien décimée devant des Hongrois toujours conquérants. Mais même en se passant des joueurs forfaits et de cadres comme Philipp Lahm ou Bastian Schweinsteiger, les Allemands ont écrasé l'équipe adverse par 3-0.

Même amputés des meilleures individualités, les Allemands restent donc une véritable machine à gagner qui a rarement déçu pendant les grands rendez-vous. Un dicton ne dit-il pas :"le football se joue à 22 et à la fin ce sont les Allemands qui gagnent" ?