Coupe du Monde : L’Argentine ne se rassure pas

Voir le site Téléfoot

RTX32GR4
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2017-09-01T10:56:15.980Z, mis à jour 2017-09-01T10:58:36.506Z

L’Amérique du sud était aussi le théâtre des éliminatoires pour la Coupe du monde. Si le Brésil continue d’épater, l’incertitude demeure autour de l’Albiceleste qui n'a pas pu battre l'Uruguay.

Les rencontres de la zone de qualification en Amérique du sud se déroulaient dans la nuit de jeudi à vendredi heure française, et la tendance des matches précédents se poursuit. Le Brésil domine toujours largement sa poule, alors que l’Argentine n’est toujours pas assurée de faire partie des 4 premiers.


Le Brésil sur sa lancée

Déjà qualifiés pour la Coupe du monde en Russie, les Auriverde ont continué leur très belle série en phase éliminatoire. Les hommes de Tite sont toujours très largement en tête avec un onzième succès obtenu contre l’Equateur. Paulinho et Coutinho ont été les buteurs brésiliens dans une rencontre maîtrisée par les coéquipiers de Neymar (16 frappes à 4). 


Ils comptent 11 points d’avance sur la Colombie (25 points), qui a réalisé le nul 0-0 au Venezuela. Derrière ces deux formations, se trouvent l’Uruguay (24 points) et le Chili (23). Alors qu’il reste trois matchs à disputer et que seuls les 4 premiers sont automatiquement qualifiés, la lutte va s’annoncer serrée. Le cinquième de ce groupe disputera lui un match de barrage.



Une coupe du Monde sans l’Argentine et ses stars ?

La rencontre choc de cette journée de qualifications avait lieu en Uruguay. Les Argentins y jouait une belle carte en vue de remonter au classement, mais au final les deux formations n’ont pas pu se départager, se séparant sur un 0-0 qui n’arrange personne. Car si l’Albieleste conserve ses chances d’intégrer le quatuor de tête, elle n’a plus vraiment le droit à l’erreur.

Les coéquipiers de Messi ont encore 3 matchs, le premier à domicile contre le Vénézuela ce mardi puis contre le Pérou et l’Equateur en octobre. Ces trois sélections sont largement à portée de l’Argentine, mais la méfiance est de mise puisque le Pérou et l’Equateur n’ont respectivement que 2 et 3 points de retard sur les derniers finalistes de la Coupe du Monde. C’est dur à croire mais, existerait-il  une chance pour que l’Argentine ne dispute pas le prochain mondial ? Début de réponse mardi prochain contre le Venezuela, dernier du groupe.



Quelques chiffres sur la carrière de Lionel Messi :