Coupe du monde Pays-Bas - Mexique : 3 raisons de parier sur les Bataves

Voir le site Téléfoot

error
Par Xavier BEAL|Ecrit pour TF1|2014-06-29T07:10:00.000Z, mis à jour 2014-06-29T07:47:38.000Z

Dimanche, à 18h00 sur TF1, les Pays-Bas affrontent le Mexique lors des huitièmes de finale. Les Pays-Bas sont les favoris de cette rencontre. La rédaction de Téléfoot.fr vous explique pourquoi en trois raisons.

Impériale au premier tour, la sélection néerlandaise a donné la leçon à l'Espagne, championne du monde en titre (5-1) avant de battre l'Australie (3-1) et le Chili (2-0).

De son côté, le Mexique a terminé deuxième du groupe A, seulement devancé par le Brésil à la différence de buts (+5 pour les Auriverde contre +3 pour la Tri). Les Mexicains ont ainsi battu le Cameroun (1-0), la Croatie (3-1) et fait 0-0 avec le Brésil.

Mexique : la malédiction des huitièmes
Première bonne raison de parier sur les Pays-Bas : la malchance de son adversaire à ce stade de la compétition. Depuis la World Cup 1994 incluse, le Mexique échoue systématiquement en huitième de finale ! Cela fait donc cinq tournois de suite, une série noire incroyable.

Le Mexique n'a d'ailleurs gagné qu'une seule fois en huitième de finale : c'était en 1986, à domicile, contre la Bulgarie.

Confrontations directes : avantage Pays-Bas
Autre bonne raison de parier sur les Pays-Bas, sont bilan positif face au Mexique. Même si les rencontres entre les deux équipes sont rares (six matches entre 1960 et 2010, date du dernier affrontement), les Pays-Bas mènent 3 victoires à 2 (pour un nul). De plus, ils n'ont plus perdu contre le Mexique depuis 1961.

En Coupe du monde, les deux équipes se sont rencontrées une seule fois. C'était lors de la Coupe du monde 1998 pour un match nul 2-2 lors de la dernière journée du premier tour. Un résultat nul qui permettait ainsi aux deux équipes de se qualifier pour les huitièmes.

Pays-Bas : une attaque de feu !
Enfin, dernier argument en faveur des Pays-Bas : son armada offensive ! Lors du premier tour, les Pays-Bas ont inscrit 10 buts ce qui en fait la meilleure attaque de la compétition devant la Colombie (9 buts) et la France (8 buts). La sélection orange peut compter sur un duo en verve avec Robin Van Persie et Arjen Robben. Les deux joueurs ont chacun inscrit trois buts.