Coupe du Monde : Le programme des huitièmes de finale, avec nos favoris

Voir le site Téléfoot

error
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2014-06-27T12:13:00.000Z, mis à jour 2014-06-27T12:17:29.000Z

la phase de poules terminée, place aux huitièmes de finale. Ils auront de samedi à mardi. Découvrez le programme des rencontres du second tour de la Coupe du Monde, et nos favoris.

La phase de groupes nous a réservé beaucoup de surprises cette année au Brésil. En effet, de nombreux prétendants à la victoire finale n'ont pas su s'extirper de leur groupe, comme l'Espagne, l'Italie, l'Angleterre ou encore le Portugal. D'autres équipes nous au contraire totalement surpris, affichant un niveau auquel on ne les attendait pas. C'est le cas du Costa Rica, de la Grèce, de l'Algérie ou bien encore des Etats-Unis. Sur les neuf pays américains engagés au début de la Coupe du Monde, seuls deux d'entre eux ont été éliminés, l'Equateur et le Honduras. Sept équipes européennes et deux africaines, dont l'Algérie, qui a franchi la phase de poule pour la première fois de son histoire, sont encore en lice.

Samedi

Brésil-Chili
Les Brésiliens sont sortis assez facilement de leur groupe, à égalité de points avec le Mexique (7). Grâce notamment à Neymar, auteur de quatre buts, ils ont pu battre assez logiquement les Croates et les Camerounais, et finir avec la première place du groupe. Dans une poule où figuraient les deux finalistes de l'édition 2010, le Chili n'a pas tremblé, et a tour à tour battu l'Australie et l'Espagne, championne du monde en titre, avant de s'incliner face aux Pays-Bas lors de la finale du groupe B. Ils accrochent la seconde place avec six points.
Notre favori : le Brésil

Colombie-Uruguay
Avec trois victoires probantes, face à la Grèce, la Côte d'Ivoire et le Japon, les Colombiens n'y ont pas été de main morte. Solides défensivement et rapides offensivement, ils ont fait preuve d'une grande force et d'une énorme agilité pour terminer premiers du groupe. Les Uruguayens sont rentrés peu à peu dans la compétition. Après leur défaite face au Costa Rica, ils ont su vite se reprendre en battant l'Angleterre tout d'abord, puis en arrachant la deuxième place face à l'Italie. Ils ne pourront toutefois pas compter sur leur buteur Luis Suarez suspendu pour neuf matches.
Notre favori : la Colombie

Dimanche

Pays-Bas-Mexique
Les Bataves ont réussi un sans-faute en phase de poules, avec trois victoires face aux Espagnols, aux Australiens et aux Chiliens. Grâce à Robin Van Persie et Arjen Robben, ils ont dominé de main de maître un groupe compliqué. Deuxième de la poule A, les Mexicains ont réalisé un très beau parcours, battant le Cameroun et la Croatie et tenant en échec le Brésil. Ils pourront notamment remercier Ochoa qui n'a encaissé qu'un seul but.
Notre favori : les Pays-Bas

Costa Rica-Grèce
Avec deux victoires face à l'Uruguay et l'Italie, et un match nul face à l'Angleterre, le Costa Rica est la révélation de la phase de poules, sortant premier du groupe de la mort. Grace à un collectif soudé, les Costariciens ont déjoué tous les pronostics qui les voyaient éliminés avant même le début de la compétition. Pour la Grèce, la qualification n'a pas été un long fleuve tranquille. Après avoir sèchement perdu face à la Colombie, les Hellènes ont dû s'employer pour tenir en échec le Japon et battre dans les ultimes secondes la Cote d'Ivoire. Ils finissent deuxième de leur groupe. Notre favori : le Costa Rica

Lundi

France-Nigeria
Apres deux très belles victoires face au Honduras et à la Suisse, les Bleus se sont contentés du match nul face à l'Equateur pour assurer la première place du groupe E. Grâce notamment à Karim Benzema, auteur de trois buts, l'Equipe de France a retrouvé une bonne efficacité offensive. Les Nigériens ont réalisé une bonne phase de groupes, avec une victoire face à la Bosnie, une défaite contre l‘Argentine, et un nul face à l'Iran. Les Nigériens, qui pratiquent un football physique, ont posé beaucoup de problèmes aux Argentins, grâce notamment à Musa qui a réalisé un doublé.
Notre favori : la France

Allemagne-Algérie
Dans un groupe ouvert, les Allemands, grand favoris pour la victoire finale, ont dominé assez facilement les autres équipes de la poule. Avec deux victoires face au Portugal et aux Etats Unis, un nul face au Ghana, et un Thomas Müller flamboyant auteur de quatre buts, la Mannschaft n'a pas eu de mal à finir première de son groupe. Pour la première fois de son histoire, l'Algérie s'est qualifiée pour les huitièmes de finale. Une victoire, un nul et une défaite on suffit au bonheur des Fennecs qui ont accroché la deuxième place du groupe G.
Notre favori : Allemagne

Mardi

Argentine-Suisse
Malgré leurs trois victoires, les Argentins, emmenés par un Messi de feu, n'ont pas montré un visage très séduisant. L'association offensive Messi-Higuain-Aguero n'a pas fonctionné, et seule la Pulga, qui a marqué quatre des six buts argentins, a été largement à la hauteur. Ils ont eu du mal à se défaire de tous les adversaires du groupe, ne gagnant à chaque fois que par un but d'écart. Les Suisses quant à eux, ont réalisé une phase de poule sérieuse malgré leur très lord revers face à la France. Avec deux victoires, la Nati a pu se qualifier avec la deuxième place du groupe E. La défense argentine devra se méfier de Xherdan Shaqiri qui a réalisé le coup du chapeau face au Honduras.
Notre favori : l'Argentine

Belgique-Etats-Unis
A l'instar de l'Argentine, la Belgique a gagné tous ses matches dans la douleur avec un but d'écart. Face à l'Algérie, les Belges ont frôlé la défaite. Ils ont dû attendre la dernière minute pour mettre le but de la victoire face à la Russie, et ils n'ont pu mettre plus d'un but face à la faible équipe de Corée. De plus, Eden Hazard n'est pour l'instant pas au rendez-vous. Les Etats-Unis, dans un groupe plus compliqué, sont sortis avec la deuxième place. Ils ont notamment battu le Ghana et fait match nul face au Portugal de CR7. Malgré leur petite défaite face à l'Allemagne, les Etats-Unis restent une équipe très solide.
Notre favori : la Belgique