Coupe du Monde : Wenger revient sur le fiasco des Bleus

Voir le site Téléfoot

Arsène Wenger
Par Julien LECORNU|Ecrit pour TF1|2010-07-10T08:46:00.000Z, mis à jour 2010-07-10T08:46:00.000Z

Dans un entretien accordé à l'Equipe Mag, Arsène Wenger revient enfin sur le mauvais feuilleton joué par les Bleus en Afrique du Sud. Et il le dit clairement : " J'ai été traumatisé par ce que j'ai vu ".

Arsène Wenger revient enfin sur la déroute des Bleus en Afrique du Sud.


Dur de vivre ensemble

Le technicien d’Asenal le disait déjà au début du Mondial : « La nouvelle donne du football de haut niveau, c’est que les sélections ont du mal à vivre ensemble… Les joueurs sont entrés dans l’ère de la communication lointaine via le Net ou le téléphone, mais ils ne se parlent plus. A peine rentrés au vestiaire, ils consultent leurs SMS et n’évoquent même pas le match ».


Et un petit coup sur Gallas

Après le tacle administré à Gallas par Jean-Michel Larqué hier, Wenger en remet une couche. Lorsqu’on lui demande si les Bleus ont manqué d’intelligence, la réponse est sans équivoque : « Les miens en ont. Clichy, Diaby, Sagna. Gallas, lui, n’est plus chez nous ». Voilà une élégante manière de traiter son ancien pensionnaire d’imbécile.


Ne jamais oublier ce qui s’est passé

Pour Wenger, oublier ce qui s’est passé en Afrique du Sud serait « une grave erreur ». Il espère que cette parodie de football servira d’exemple à ne jamais suivre pour les futurs Bleus. Laissant son habituelle retenue de côté, le flegmatique Arsène livre enfin ses états d’âme : « j’ai été profondément traumatisé par ce que j’ai vu. L’Equipe de France, c’est le rêve de tous. C’est unique. Magique. Ce qui s’est passé, c’est une forme de destruction ».