Dans l'actualité récente

Coupe du Roi : la Manita du Barça pour remporter la compétition (5-0)

Voir le site Téléfoot

RTX5UX4Q
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-04-21T22:20:32.035Z, mis à jour 2018-04-22T13:00:29.300Z

Largement dominateurs, les joueurs d’Enersto Valverde remportent la Coupe d’Espagne grâce à leur attaque qui n’a fait qu’une bouchée du FC Séville. Messi, Suarez, Iniesta et Coutinho ont marqué.

Donnés favoris, les Catalans n’ont pas déçu et remportent leur premier trophée de la saison, avant probablement d’être sacré Champion d’Espagne prochainement. Le suspense n’aura pas été long, le quatuor offensif aligné par Valverde rendant la tâche facile pour les Blaugranas.


30ème Coupe du Roi pour le FC Barcelone

Dès le premier quart d’heure, le rythme était donné. Comme à son habitude, le FC Barcelone monopolisait le ballon et se montrait dangereux. Suite à un dégagement de Cillessen, Coutinho décalait Suarez sur une contre-attaque parfaitement menée, l’Uruguayen ouvrant le score très tôt dans la rencontre (1-0, 14ème). Si les Sévillans tentaient de revenir au socre et d’inquiéter le portier catalan, le contrôle du match était Blaugrana.

A la demi-heure de jeu, Messi marquait à son tour suite à une belle combinaison entre Jordi Alba et Iniesta (2-0, 30ème). Le calvaire sévillan était loin de prendre fin puisque quelques instants plus tard, Suarez encore une fois en combinant avec Messi tuait tout suspense (3-0, 40ème).

Après la pause, Andres Iniesta encore servi par le numéro 10 blaugrana réalisait une merveille de feinte pour le quatrième but (4-0, 52ème) avant que Coutinho sur pénalty ne vienne définitivement sceller l’issue du match (5-0, 69ème). Ce large succès donne au FC Barcelone sa 30ème Coupe d’Espagne, un record dans la compétition.



Des records pour Messi et Iniesta

Cela devient donc une habitude. Il s’agit de la quatrième coupe du Roi consécutive pour les Catalans. En finale le FC Séville n’a pas pesé bien lourd face à Iniesta, capitaine d’un soir et ses coéquipiers. Le joueur de 33 ans qui quittera son club formateur à la fin de la saison ajoute un nouveau titre à sa collection, en plus de sa 6ème Coupe du Roi, cela fait monter son palmarès à 31 titres avec le FC Barcelone, en attendant très probablement un 32ème avec la Liga.


L’Espagnol, buteur et impressionnant lors de cette finale n’a pas été le seul à s’illustrer contre le FC Séville. Lionel Messi a été dans tous les bons coups, à l’image de son but et de ses deux passes décisives. L’Argentin est le deuxième joueur de l’histoire de la compétition à marquer lors de 5 finales différentes, et « La Pulga » est le premier joueur à délivrer des passes décisives lors de 3 finales de Coupe d’Europe consécutives. Cette finale inscrit donc encore un peu plus Andres Iniesta et Lionel Messi dans l’histoire du football espagnol. Et la saison n’est pas finie. Ce titre efface sans doute un peu la désillusion née de l’élimination en Ligue des Champions face à l'AS Roma.