Dans l'actualité récente

Coupe du roi : nouvelle désillusion pour le Real Madrid [Vidéo]

Voir le site Téléfoot

RTS1KRG3
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-01-25T09:58:13.674Z, mis à jour 2018-01-25T09:58:14.589Z

Distancés en Liga, les Champions d’Espagne en titre ne pourront pas se consoler avec la Coupe d’Espagne. Malgré le succès acquis à l’aller (0-1), le Real Madrid n’est pas parvenu à éliminer Leganes.

Le succès contre le Deportivo La Corogne le week-end dernier 7-1 semblait avoir lancé l’année 2018 des Merengue. Mais mercredi soir, une contre performance contre Leganes a rappelé les difficultés madrilènes cette saison. Battus 1-2 à domicile par le 13ème du championnat, les hommes de Zidane quittent la Coupe du Roi dès les quarts de finale.


Zidane : « Je suis le responsable de cette situation »

Menés au score à la pause, le Real a affiché un bien meilleur visage au retour des vestiaires avec une égalisation très rapide de Benzema dès l’entame de la seconde période 1-1, (47ème). Mais le Real a concédé un nouveau but synonyme d’élimination peu de temps après par Gabriel (1-2, 55ème). 

En conférence d’après match, l’entraîneur des Merengue n’hésitait pas à pointer du doigt sa propre responsabilité dans ce revers : « Pour moi c’est clair, je suis le responsable de cette situation. Je dois être celui qui trouve des solutions afin que l’équipe soit plus efficace. »


Plus de plan B pour le Real

Refusant d’accabler ses joueurs qui à l’image de Sergio Ramos l’ont soutenu après cette nouvelle défaite, Zidane peut peut-être regretter certains choix tactiques comme celui de laisser de côté Kroos, Marcelo Bale et Ronaldo et de ne pas aligner Varane, Modric ou Carvajal au coup d’envoi. Car les remplaçants n’ont pas donné satisfaction. Nacho est directement responsable du premier but, et Theo Hernandez réalise un marquage insuffisant sur la seconde réalisation de Leganes.

Contrairement à la saison dernière où la presse espagnole vantait la gestion du groupe madrilène et les équipes A et B du Real, cette fois la solution ne vient du banc pour Zidane. Aucune des recrues estivales n’a démontré qu’elle avait le niveau des titulaires et des joueurs comme Asensio ou Kovacic alternent le bon et le moins bon. Les prochaines échéances devraient alors permettre à Zidane de ne compter que sur son équipe type. Et il ne reste que la Ligue des Champions à gagner pour le Real qui est double tenant de l’épreuve. Le Paris Saint Germain est prévenu, le Real Madrid va jouer sa saison contre les hommes d’Unai Emery.