Cris : "Donner plus"

Voir le site Téléfoot

Cris : 'C'est jouable'
Par Eurosport|Ecrit pour TF1|2010-04-22T11:17:04.000Z, mis à jour 2010-04-22T11:17:04.000Z

Le capitaine de l'Olympique Lyonnais n'a visiblement pas du tout aimé la manière dont son équipe s'est incliné hier soir à Munich (1-0), contre le Bayern en demi-finale aller de la Ligue des Champions. Et il tient à le faire savoir, tout en estimant que l'OL a encore des chances de qualification.

CRIS, comment analysez-vous ce match?


C. : Nous avons des regrets. On jouait une demi-finale de coupe d'Europe, à 180 minutes de la finale et, ce soir (hier), nous avons laissé passer l'opportunité de marquer et de réussir un bon score. Il fallait donner plus. À mon avis, pour un match comme ça, il ne suffit pas d'être à 100%, il faut toujours donner plus. On sait que l'on n'a pas fait un bon match, il faut réfléchir. Nous avons une semaine pour préparer le match retour et il faudra faire les choses de manière complètement différente.


Après l'expulsion de Ribéry, l'OL semblait pourtant avoir les cartes en main…


C. : Oui, voilà, il y avait des espaces pour marquer. À partir de ce moment, nous avons essayé de garder davantage le ballon et de trouver notre jeu mais cela n'a pas duré longtemps. Maintenant, il faut bien réfléchir, il reste 90 minutes pour marquer des buts.


Quelle impression vous a fait le Bayern Munich?


C. : Ils ont fait leur match, ils ont bien travaillé en jouant sur les côtés avec Robben et ils ont su profiter de leur bonne forme actuelle. Ils ont su attendre l'opportunité pour marquer. Après l'expulsion de Toulalan, ça a été plus compliqué pour nous.


Jean-Michel Aulas et certains de vos partenaires ont mis en avant la fatigue liée à vos récents voyages…


C. : Non, non, il n'y pas l'excuse du voyage. Si des joueurs disent cela, c'est qu'ils ne sont pas prêts pour jouer un match de coupe d'Europe. Il y avait de l'ambiance dans le stade, on était bien, on jouait une demi-finale de coupe d'Europe. Peu de joueurs peuvent vivre cet évènement, il fallait en profiter.


Êtes-vous en colère?


C. : Ce n'est pas de la colère, je suis un peu déçu par rapport à notre match. Nous n'avons pas joué comme il le fallait. Je pense qu'il y avait de la place pour réussir un bon match.


Comment expliquez-vous votre mauvaise entame de seconde période alors que vous étiez encore à 11 contre 10?


C. : Durant tout le match, nous n'avons pas été bien. J'ai déjà dit que nous aurions dû donner plus. Nous avons joué trop bas.


Le fait d'être sous le menace d'une suspension pour le match retour en cas de carton jaune vous a-t-il perturbé?


C. : Je n'y ai même pas pensé! Si j'y avais pensé, c'était certain que j'allais être averti! Quand je suis sur le terrain, je joue mon jeu pour aider mon équipe.


Quelles sont vos chances de qualification?


C. : Si on donne plus, je pense que l'on a encore des chances de se qualifier. Ça reste encore du 50-50.


Êtes-vous confiant?


C. : Je suis toujours confiant! Nous allons jouer chez nous, devant nos supporters, il faudra vraiment qu'il y ait une ambiance de coupe d'Europe.