Cristiano Ronaldo en a vraiment marre de se faire siffler

Voir le site Téléfoot

Cristiano Ronaldo   Real Madrid
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-06-01T08:13:52.190Z, mis à jour 2017-06-01T11:46:59.442Z

Cristiano Ronaldo a une nouvelle fois fait montre de son agacement face aux sifflets qu'il reçoit, parfois, à Santiago Bernabeu. Pour lui, il est anormal de se faire critiquer par son propre public.

Un contrat en or, un confort de vie enviable, un club qui ne fait que gagner ces derniers mois, une forme sportive retrouvée : Cristiano Ronaldo a tout pour être bien au Real Madrid, lui qui n’a pas toujours été heureux dans la capitale espagnole. Mais il y a quand même un truc qui le titille et l’agace au plus haut point…

« J’ai beaucoup de patience »

Qu’est-ce qui empêche donc Cristiano Ronaldo d’être pleinement heureux en ce moment au Real Madrid ? Les sifflets. On sait que le public de Santiago Bernabeu est très exigeant et il suffit qu’une star comme CR7 ne marque pas ou rate une action anodine pour qu’il se fasse entendre. Une situation à laquelle goûte peu le Portugais et il a tenu à partager, encore, son point de vue dans l’émission Jugones (via Marca). « J’ai beaucoup de patience » commence-t-il par affirmer, déterminé comme jamais. On peut comprendre son spleen puisque le Real Madrid a remporté la Liga et aura l’occasion de conserver la Ligue des Champions (s’il bat la Juventus Turin).

« Être critiqué dans son propre stade, ce n’est pas normal »

« Je n’aime pas ça. Être critiqué dans son propre stade, ce n’est pas normal et quand je me donne à 100 % et que ça ne veut pas, ils me sifflent. Cela ne m’est jamais arrivé à Manchester car la mentalité est différente là-bas. » continue Cristiano Ronaldo, qui a déjà montré des signes d’agacement sur le terrain avec un geste demandant aux supporters de se taire. On peut aisément comprendre celui qui porte le Real Madrid depuis plusieurs saisons, dépassant souvent le barre des cinquante buts et marquant lors des matches couperets. Il a, certes, démarré la saison au petit trot, sans doute à cause de la fatigue accumulée l’année dernière après avoir enchaîné deux finales européennes (Ligue des Champions en juin puis Euro 2016 en juillet). Mais il est en train de la finir en trombe, en témoigne son efficacité lors de la phase retour sur la scène européenne.

Il se projette sur la finale

Naturellement, Cristiano Ronaldo s’est également projeté sur la finale qui opposera le Real Madrid et la Juventus Turin samedi à Cardiff. À ses yeux, son équipe est bien évidemment favorite, « Si vous pensez être le meilleur, cela ne veut pas dire que vous manquez d’humilité. Le Real Madrid est toujours favori, mais nous devons le prouver en essayant d’être meilleur qu’eux sur la pelouse. » Expérimenté, CR7 sait mieux que quiconque que la décision se fait sur le terrain et nulle part ailleurs.