Cristiano Ronaldo : son immense générosité pour les victimes de la catastrophe au Népal

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2015-05-09T08:03:00.000Z, mis à jour 2015-05-09T08:09:47.000Z

Cristiano Ronaldo a fait un don de 7 millions d'euros pour aider les enfants victimes de la catastrophe au Népal. Un geste immense, à souligner.

Le 25 avril dernier, un puissant séisme d'une magnitude 7,8 a ébranlé Katmandou, la capitale du Népal. Cette catastrophe naturelle a fait plus de 7 500 morts et 14 000 blessés, obligeant les instances caritatives à faire des appels aux dons pour aider les victimes à reconstruire tout ce qui a été détruit. Et elles peuvent compter sur l'immense générosité de Cristiano Ronaldo, qui n'a pas hésité à signer un très gros chèque.

D'abord un appel sur les réseaux sociaux
Avec plus de 100 millions de fans sur sa page Facebook, Cristiano Ronaldo est plus que jamais le sportif le plus populaire sur les réseaux sociaux. Cette notoriété, qu'il alimente avec des photos et autres messages universels, il s'en est astucieusement servi pour faire, lui aussi, un appel aux dons afin d'aider les enfants touchés par la tragédie au Népal. Mais, en réalité, il a fait bien mieux que cela.

7 millions pour donner l'exemple
En effet, CR7, qui a marqué un but important lors de la défaite du Real Madrid face à la Juventus en Ligue des Champions, a offert 7 millions d'euros à l'association "Save the Children". Un bel exemple à suivre, d'autant que ce n'est qu'une broutille pour lui, mais une immense somme pour les victimes. Souvent décrit comme un égoïste qui ne pense qu'à ses statistiques et un égocentrique, Cristiano Ronaldo adoucit son image par ce geste hyper généreux.

Ce n'est pas la première fois
Pour ajouter encore un peu plus d'importance à sa décision, sachez que Cristiano Ronaldo a déjà légué une partie de son immense fortune à des personnes en souffrance. En 2012, le triple Ballon d'Or avait donné 1,5 million d'euros pour les enfants de Gaza. Preuve qu'il pense à son prochain.