Cristiano Ronaldo : "J'adore vivre avec la pression"

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2013-12-28T08:57:00.000Z, mis à jour 2013-12-28T09:01:55.000Z

Cristiano Ronaldo, auteur d'une année 2013 stratosphérique, a évoqué ses objectifs pour 2014. Sans surprise, le Portugais du Real Madrid veut faire encore mieux, avec notamment le Mondial en vue.

Compétiteur hors pair et favori pour le prochain Ballon d’Or, Cristiano Ronaldo a récemment reçu le Globe Soccer à Dubaï. La cérémonie fut l’occasion pour lui de revenir sur ses objectifs de 2014 après une année 2013 stratosphérique.

Des statistiques de haute voltige
Si Cristiano Ronaldo affiche des performances moins bonnes que celles de Messi en 2012, ces douze derniers mois furent très fastes pour le Portugais au niveau individuel. Pour autant, cela ne devrait pas le ralentir pour 2014 puisqu’il espère repartir sur de bonnes bases et faire mieux, "Je dois être fort et rester concentré dans tout ce que je fais. En plus, j’adore vivre avec la pression." Les chiffres auxquels il a donné naissance en 2013 ne risquent donc pas de lui faire tourner la tête outre mesure.

"Ce ne sera pas facile"
59 matches, 69 buts (1,17 en moyenne). Le record personnel de Cristiano Ronaldo est grand, mais le joueur du Real Madrid compte le battre dans les semaines à venir, "Ce ne sera pas facile de remplir mes objectifs, qui seront difficiles, mais je vais essayer. Si tu n’essaies pas, tu ne réussiras pas." confesse celui qu’on surnomme CR7. Et pour se motiver, il y a le Mondial.

Son Portugal ne part pas favori
Qualifié aux barrages au détriment de la Suède de Zlatan Ibrahimovic, le Portugal se retrouve avec un tirage de la mort, composé de l’Allemagne, de la Côte d’Ivoire et des Etats-Unis. De fait, Cristiano Ronaldo et les siens ne partent pas favoris du groupe, et encore moins de la compétition. Un point qui n’effraie pas le Portugais, "Le Portugal n’est pas favori et cela nous donne un avantage." Selon lui, sa sélection posséderait même une "bonne option."

Cristiano Ronaldo peut-il faire mieux en 2014 ?