Croatie - Belgique : les Diables rouges verront le Brésil

Voir le site Téléfoot

error
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2013-10-11T22:52:00.000Z, mis à jour 2013-10-12T07:55:50.000Z

Grâce à sa belle victoire 1-2 en Croatie, la Belgique a décroché son ticket pour la Coupe du Monde 2014 brésilienne. Romelu Lukaku a inscrit les deux buts belges.

Après avoir raté les éditions 2006 en Allemagne et 2010 en Afrique du Sud, la sélection de Marc Wilmots s'est qualifiée vendredi pour sa douzième phase finale de Coupe du monde.


Les Belges sans trembler

Cette fois, c'est dans la poche ! A l'image des 6000 supporters réunis sur la Grand-Place de Bruxelles ce vendredi soir, c'est une très grand joie en même temps qu'un énorme ouf de soulagement qui a animé les esprits des Belges amateurs de ballon rond. Les Diables Rouges étaient dans une position idéale à deux matches de la fin des éliminatoires puisqu'il leur suffisait d'un point pour valider leur ticket pour le Brésil. Ils n'auront pas fait durer le suspense, en s'imposant avec la manière en Croatie (2-1). Largement supérieurs techniquement à leurs adversaires, les hommes de Wilmots n'auront finalement été que très rarement inquiétés si ce n'est lors de la réduction du score des Croates en toute fin de partie.


Lukaku frappe deux fois

Le héros du jour côté belge se nomme Romelu Lukaku auteur des deux buts de sa sélection (15e et 37e) et d'un match plein. L'attaquant, en pleine bourre avec Everton, lancé à deux reprises dans la profondeur, su à chaque fois faire parler sa puissance. Deux exploits personnels mais une satisfaction collective à la fin de la rencontre. "Aujourd'hui toute l'équipe savait que c'était un match important. C'est grâce à toute l'équipe et tout le staff. On sait qu'on a les qualités et la mentalité. En route pour le Brésil" s'emballait le grand espoir de la sélection.


Wilmots : "Beaucoup de maturité"

Son sélectionneur, Marc Wilmots, visiblement ému au coup de sifflet final, pouvait enfin manifester sa satisfaction, lui qui n'a cessé de marteler à chaque rencontre qu'il fallait se battre jusqu'au bout. "L'équipe a fait un pas en avant. Elle a fait preuve de beaucoup de maturité. On a attendu pour mettre le coup de poignard. Et on a réussi, savourait-il. On va fêter ça pendant deux jours et puis on va préparer le match de mardi. Et puis il y aura le Brésil." Pour le chef d'orchestre de la sélection, Eden Hazard, la satisfaction était également de mise : "On a travaillé dur pour arriver jusque-là. On a été sérieux du premier au dernier match. On a bien joué ce soir. Le collectif a une nouvelle fois fait la différence."


La Belgique jouera son dernier match des éliminatoires mardi face au Pays de Galles. La Croatie, deuxième de son groupe, a encore l'opportunité de disputer les barrages (15 et 19 novembre).