Dans l'actualité récente

Le onze de rêve de Johan Cruyff

Voir le site Téléfoot

Johan Cruyff
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-09T12:47:23.866Z, mis à jour 2016-10-09T12:47:28.295Z

Décédé le 24 mars dernier, Johan Cruyff a laissé une empreinte indélébile dans le football. Dan son autobiographie, l’ancien international néerlandais s'est amusé à dresser son 11 idéal. Forcément instructif.

Dans le livre sur sa vie intitulé « 14. La Autobiografía », sorti à la vente mercredi dernier, on apprend en effet que Cruyff avait établi une équipe de rêve du temps de son vivant. Une équipe dans laquelle il a choisi de ne pas figurer.

Pays-Bas - France : Johan Cruyff dans ses oeuvres

Le football vu par Cruyff

L'autobiographie de Johan Cruyff, sortie mercredi dernier, était attendue et regorge de détails, connus ou méconnus, sur la vie extraordinaire du jouer néerlandais.  Ce récit de Johan par Johan est parsemé de révélations souvent éclairantes même si le joueur réserve une grande part de son témoignage posthume à sa famille. Une famille au sens large qui inclus ses parents, sa femme et ses enfants, ses pères de substitution, le club de l'Ajax et ses supporters.

Pelé, Maradona, Di Stéfano...

Considéré comme l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football, le Néerlandais, qui s'est éteint en mars 2016, parle aussi et beaucoup de football forcément. Il ainsi laissé quelques notes dans lesquelles il aborde le fameux sujet du onze idéal. Un exercice toujours difficile au fur et à mesure que les époques se suivent mais ne se ressemblent pas. Du coup, le triple Ballon d'Or dans les années 70 s'était donné pour consigne de ne pas intégrer les joueurs encore en activité. Pas de Lionel Messi, ni de Cristiano Ronaldo donc. Par humilité, il n'a pas posé son nom dans cette équipe de rêve mais a réservé quelques petites surprises, comme la présence de son ancien disciple Josep Guardiola ou celle de Diego Maradona. Au final, forcément organisé en 4-3-3 et forcément porté sur l'offensive, ce onze idéal laisse rêveur.

Onze de Cruyff


error