Dans l'actualité récente

D’abord malmené, le FC Barcelone remporte le choc face à l’Atlético

Voir le site Téléfoot

error
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2016-01-30T17:11:11.167Z, mis à jour 2016-01-30T17:11:12.618Z

L'Atlético Madrid a tenu le choc pendant 30 minutes avant de tomber face au talent de Messi et Suarez. Au classement, le FC Barcelone s'envole.

Pendant une demi-heure, on a vu l’Atlético Madrid dominer le FC Barcelone dans son Camp Nou. Mais deux cartons rouges et deux buts de la MSN plus tard, voilà les Blaugrana seuls en tête du classement de la Liga, avec un match en moins.

Le document : Luis Suarez, la troisième étoile du Barça

D’abord le rêve…

Personne n’aurait parié sur une telle entame de match. Durant trente minutes, les Catalans n’ont pas vu le jour. Etouffés par le pressing toujours très agressif des Colchoneros et incapables de contourner le bloc adverse, meilleure défense de Liga, les hommes de Luis Enrique ont même été menés au score. Sur un débordement côté droit, Saul Niguez a trouvé Koke qui n’avait plus qu’à ajuster Bravo (10ème). D’abord assomés et toujours aussi gênés par la générosité adverse, les Blaugrana ont attendu la demi-heure de jeu pour signer leur première occasion franche. Un véritable tournant. Car, ensuite, l’arbitre a commencé à distribuer des cartons jaunes à destination des joueurs de l'Atlético Madrid, qui ont commencé à lever le pied et accuser le coup. Sur l’égalisation de Messi, ils étaient beaucoup autour de l’Argentin mais ils l’ont oublié (31ème). Sept minutes plus tard, Suarez a permis au Barça de prendre l’avantage, sur du jeu direct (38ème).

… puis le cauchemar

Juste avant la pause, Felipe Luis a logiquement pris un carton rouge pour une intervention pied en l’air sur le genou de Messi. A dix contre onze pendant une mi-temps, les Colchoneros ont fait illusion pendant un quart d’heure. Antoine Griezmann a même eu la balle de l’égalisation sur un centre de Carrasco, très en vue, mais le pied de Bravo en a voulu autrement. Finalement, après l’expulsion de Godin suite à un deuxième jaune peu après l’heure de jeu, les dés étaient jetés. Si bien que le FC Barcelone n’a pas cherché plus que ça à se mettre à l’abri avec un troisième but. Il n’est jamais venu et Neymar aura été le seul du magique trio MSN à ne pas trouver la faille.

Le FC Barcelone fonce vers le titre

Au-delà d’une victoire dans la difficulté face à un adversaire direct, le FC Barcelone fait une excellente opération en vue du titre. En effet, il compte désormais trois points d’avance sur l'Atlético Madrid, avec un match en plus à jouer. Le trou peu donc être fait et la troupe de Messi sera dure à aller chercher. Le Real Madrid, lui, pointe provisoirement à sept points en attendant la réception de… l’Espanyol Barcelone.