David Ginola opéré avec succès mais son pronostic vital reste réservé

Voir le site Téléfoot

David Ginola
Par Silvestro DE CARO|Ecrit pour TF1|2016-05-20T10:37:44.855Z, mis à jour 2016-05-20T10:43:25.745Z

Victime d’un malaise cardiaque jeudi soir l’un d’un match de football, David Ginola, 49 ans, a été opéré avec succès ce vendredi. Son pronostic vital reste réservé.

Après son malaise cardiaque survenu vendredi soir, David Ginola avait été admis à l’hôpital de Monaco. Si un message publié sur son compte Twitter se voulait rassurant, l’ancien joueur de l’Equipe de France a subi une opération mais son pronostic vital demeure engagé.

Ginola opéré avec succès

Présent à Mandelieu-la-Napoule avec d’autres célébrités pour y disputer un tournoi de football, David Ginola s’écroule sur la pelouse vendredi soir. L’ancien joueur de Newcastle est rapidement pris en charge par les pompiers, qui le transfèrent à l’hôpital de Monaco. Aux alentours de 21 heures, Ginola est admis au bloc opératoire du centre cardio-thoracique. Spécialiste de la chirurgie cardio-vasculaire, Gilles Dreyfus prend en main l’opération. Il réalise notamment un pontage et l’opère d’une coronaire. Nice-Matin explique  via une source proche de l’hôpital que David Ginola serait sorti vers deux heures du matin. L’opération s’est bien déroulée, mais son pronostic vital reste réservé : «Il faut toujours rester prudent, les heures qui viennent seront essentielles, mais l'opération s'est bien déroulée et, compte tenu de son âge, il y a bon espoir. » Ce vendredi matin, l’ancien joueur était toujours au service de réanimation.

Flou autour de son état de santé

Présent au moment du match de football, le journaliste de L’Equipe 21, Jean-Philippe Lustyk, raconte le malaise cardiaque de David Ginola : « On était une trentaine. Il y avait un petit match de foot sur un terrain synthétique d'une résidence privée, à 300 mètres du golf de Mandelieu. Tout à coup, David Ginola s'est écroulé. Au départ, on a pensé qu'il plaisantait. Mais au bout de quelques secondes, on a compris que c'était sérieux. »

Matt Pokora a été le premier à s’alarmer de la gravité de la situation : « Le premier, le chanteur M Pokora a dit : "Arrêtez, c'est grave. Il est en train d'avaler sa langue". "Olivier et Frédéric Mendy l'ont empêché d'avaler sa langue et l'ont placé en position latérale de sécurité. Ils ont appuyé sur sa cage thoracique et sont parvenus à faire repartir son pouls. Les pompiers sont arrivés au bout de huit minutes environ. Ils l'ont pris en charge, utilisant notamment un défibrillateur. Un hélicoptère de la sécurité civile est arrivé et il a décollé très vite en direction de l'hôpital de Monaco. »

Dans la soirée, un message publié sur le compte Twitter de David Ginola se montrait pourtant rassurant. Sur le plateau de L’Equipe 21, Jean-Philippe Lustyk avait tiré la sonnette d’alarme : « Jamais de la vie David Ginola ne va bien ! »