Dans l'actualité récente

Pas de souci pour Henry

Voir le site Téléfoot

Henry veut rejouer
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2010-02-15T15:34:10.000Z, mis à jour 2010-02-15T15:34:10.000Z

La commission de discipline de la FIFA a décidé de ne pas punir Thierry Henry après sa main contre l'Irlande, lors des barrages de la Coupe du monde 2010. "Aucun texte juridique ne permet de sanctionner un fait ayant échappé aux officiels", s'est justifié l'organe de la FIFA.

La Fédération Internationale vient sans doute, juridiquement parlant, de mettre un point final à l'affaire Henry. Deux mois jour pour jour après la main de l'attaquant de l'équipe de France face à l'Irlande, lors des barrages retour de la Coupe du monde 2010, la FIFA et sa commission de discipline ont décidé de ne pas sanctionner le Barcelonais. Pour motiver sa décision, l'organe de la Fédération Internationale a tout simplement expliqué qu'"aucun texte juridique ne permet de sanctionner un fait ayant échappé aux officiels."


Pas de souci pour Henry

Plus précisément, la commission de discipline a jugé que le geste en question n'en valait pas la peine. "La commission de Discipline est parvenue à la conclusion qu’elle n’avait pas de base juridique pour revenir sur ce cas puisque la faute de main ne peut pas être considérée comme un fait grave tel que l’exige l’article 77a du Code disciplinaire de la FIFA." Pas sûr que l'Irlande apprécie. Mais croyait-elle vraiment que Thiery Henry écoperait d'une sanction, voire d'une suspension ? Pas certain.


D'autant moins que Joseph Blatter, président de l'institution régissant le football mondial, avait rapidement dégonflé la bulle. Quelques jours après la main du Français, le Suisse avait annoncé qu'une enquête serait ouverte mais que cela ne signifiait pas que l'international français serait puni. A l'arrivée, il ne l'a pas été. Si le flou juridique est invoqué, on peut également et légitimement penser que la FIFA aurait ouvert la porte à des centaines d'affaires de ce type et créé un dangereux précédent en décidant de sanctionner Thierry Henry. Le président de la FFF, Jean-Pierre Escalettes, n'a pas été étonné de la décision prise ce lundi par la FIFA : "Que Thierry Henry ne soit pas sanctionné, ce n'est pas étonnant, c'est même logique: rien dans le règlement FIFA ne permettait de le sanctionner, et la FIFA n'a fait qu'appliquer ses règlements. J'espère que c'est la fin de l'histoire, je l'espère de tout mon coeur." Ça, c'est une autre affaire...