Décevant sans Neymar, le PSG ne ramène qu'un point de la Mosson

Voir le site Téléfoot

Kylian Donatello Mbappé
Par Maxime CLAUDEL|Ecrit pour TF1|2017-09-23T17:19:25.052Z, mis à jour 2017-09-23T18:10:31.783Z

Privé de Neymar, le PSG n'a pas su faire mieux que de ramener un match nul de son déplacement sur la pelouse de Montpellier.

A l'instar du Bayern Munich, son futur adversaire en Ligue des Champions, le PSG n'a pas su faire mieux qu'un match nul à l'occasion de son déplacement à Montpellier. Premier couac de la saison.

Neymar absent

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Privé de Neymar, le PSG a rencontré des difficultés à contourner le bloc très défensif mis en place par les Montpelliérains. Il faut dire aussi que les Parisiens ont manqué de sérieux et d'implication, un constat visible au regard de certaines passes mal ajustées, de leurs centres brouillons ou de quelques fautes évitables. Exception faite de Mbappé, intéressant dans sa faculté à provoquer des situations favorables, les forces offensives parisiennes ont été décevantes. Draxler en tête.

Cavani muet

Une statistique résume très bien le calvaire vécu par le PSG ce samedi : Edinson Cavani, son meilleur buteur, n'a pas décoché une seule frappe en 90 minutes. L'Uruguayen aurait certainement dû obtenir un penalty en fin de match sur un tacle litigieux dans la surface mais l'arbitre n'a pas bronché. Incapables d'emballer la rencontre malgré le coup de mou physique du MHSC passée l'heure de jeu, les hommes d'Unai Emery n'ont pas trouvé la faille. Et les Montpelliérains, dangereux sur certains contres, non plus. 0 à 0 score final.

Monaco à un point

Le PSG rêvait d'aligner une septième victoire de rang en Ligue 1 pour démarrer cette saison. Mais la Mosson est semble-t-il un stade qui ne réussit pas à Unai Emery. L'an dernier, son équipe avait pris l'eau en concédant une lourde défaite (0-3). Cette année, elle n'a pas perdu, certes, mais toujours est-il que ce n'est pas la meilleure façon de préparer la réception du Bayern Munich, accroché lui-aussi en Bundesliga. En prime, Monaco n'est plus qu'à un point au classement. De là, déjà, à parler de Neymar dépendance ?


Plus d'actualité