Décision cruelle pour Icardi, Capocannoniere avec l'Inter, privé de Mondial avec l'Argentine

Mauro Icardi vient de vivres des émotions bien contraires ces dernières heures. Dimanche, l'Argentin a envoyé l'Inter Milan en Ligue des champions en même temps qu'il s'est offert le titre de meilleur buteur de Serie A. Mais lundi, Jorge Sampaoli l'a ôté de la liste de l'Albiceleste pour la Coupe du monde 2018.

C'est ce qu'on appelle des montages russes émotionnelles. Et difficile pour Mauro Icardi de savoir exactement quoi ressentir maintenant. C'est sans doute la déception qui domine chez lui ce lundi 21 mai, depuis que la nouvelle a été officialisée : il ne jouera pas la première Coupe du monde de sa carrière cet été en Russie.

Seulement quatre sélections, aucun but, aucune compétition majeure jouée...

Pourtant, Jorge Sampaoli l'avait bien retenu dans sa préliste de 35 joueurs, au même titre que Paulo Dybala, un autre grand talent dont la place au sein de l'équipe d'Argentine est souvent contestée. Ce premier signe laissait espérer au moins une place dans les 23 pour l'attaquant qui ne compte que... quatre capes avec la sélection depuis ses débuts en 2013.

Mais non, Mauro Icardi, 25 ans, ne connaîtra pas la joie de disputer enfin une compétition avec l'Albiceleste. Le sélectionneur Sampaoli a réduit sa liste de 35 à 23 noms, et celui de l'Interiste a sauté. En Russie, le secteur offensif de l'Argentin sera animé par Lionel Messi, Gonzalo Higuain, Sergio Agüero, Paulo Dybala, ainsi que les milieux très offensifs Ever Banega et Angel Di Maria. Icardi, lui, reste à quai.

Et pourtant, la machine à marquer affole la Serie A

Pour beaucoup, en se basant uniquement sur des critères sportifs, l'absence du n°9 des Nerazzurri est assez incompréhensible. Car Mauro Icardi vient de signer une saison magistrale avec l'Inter Milan. Dimanche, l'attaquant a encore brillé. En marquant sur penalty sur le terrain de la Lazio Rome, il a contribué à la victoire in extremis de son équipe (2-3). Un succès qui permet à l'Inter de coiffer les Laziale sur le fil dans la course à la 4e place de Serie A qualificative pour la prochaine Ligue des champions. C'est la première fois depuis la saison 2011-2012 que l'Inter retrouve la C1.

Vidéos associées

News associées