Dans l'actualité récente

Del Bosque et l'Espagne se méfient des Bleus

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Germain GILLET|Ecrit pour TF1|2011-07-31T12:33:00.000Z, mis à jour 2011-08-01T14:01:43.000Z

Tombée dans le même groupe que la France pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, l'Espagne a tenu à réagir par l'intermédiaire de son sélectionneur, Vicente Del Bosque. L'ancien coach du Real Madrid considère logiquement les Bleus comme ses adversaires les plus sérieux

Del Bosque et l'Espagne appellent à se méfier des Bleus, sans sous-estimer les autres équipes du groupe.





« La France semble l'adversaire le plus dangereux », a déclaré laconiquement Vicente Del Bosque après avoir pris connaissance du tirage des éliminatoires de la Coupe du Monde 2014, qui a envoyé la France et l'Espagne dans le même groupe. En effet, éviter la France eut été plus confortable pour l'Espagne, qui devra se placer première de son groupe devant les hommes de Laurent Blanc pour se qualifier d'office.





Sur le site de la FIFA, le sélectionneur a tenu à mettre ses joueurs en garde contre les autres équipes du groupe : « en se concentrant exclusivement sur la France, on va droit à l'échec. Si l'on ne se prépare pas de la même manière pour affronter la Géorgie, la Biélorussie ou la Finlande, on peut le payer très cher. »


Tombée dans un groupe plutôt favorable composé du Montenegro, de la Pologne, de l'Ukraine, de la Moldavie et de San Marin, l'Angleterre s'en sort bien. « L'Angleterre heureuse d'avoir évité la France en qualification pour le Mondial », titrait le Guardian ce matin. Finalement, l'Espagne peut s'estimer aussi malchanceuse que la France.



Del Bosque et l'Espagne se méfient de la France ; l'Angleterre soulagée d'avoir évité les Bleus.