Dans l'actualité récente

Départ de Zidane : Le silence de Gareth Bale

Voir le site Téléfoot

RTX3DKLV
Par Julien Kobana|Ecrit pour TF1|2018-06-01T08:56:38.351Z, mis à jour 2018-06-01T08:58:49.050Z

L’annonce du départ de Zinédine Zidane a ému l’intégralité de son vestiaire qui a tenu à lui rendre hommage via les réseaux sociaux. Un seul joueur a gardé le silence, en l’occurrence le Gallois Gareth Bale.

En plus de ses titres et des records, Zinédine Zidane est parvenu à unifier un vestiaire madrilène qui n’était pas réputé pour son unité. Avec le Français sur le banc madrilène, l’effectif a été soudé. En toute logique, les messages de reconnaissance des Merengue se sont multipliées dans la foulée de la conférence de presse de leur désormais ancien entraîneur. Mais Gareth Bale a lui gardé le silence.


Le seul joueur à ne pas envoyer de message à Zidane

L’intégralité du groupe Merengue a tenu à lui rendre hommage à son entraîneur. Des piliers du vestiaire comme Cristiano Ronaldo, Sergio Ramos, Karim Benzema, Toni Kroos, ou Luka Modric, aux Espagnols comme Marco Asensio, Lucas Vazquez, ou Isco en passant par les remplaçants comme Borja Mayoral Dani Ceballos ou Kiko Casillas, tous ont rédigé sur les réseaux sociaux un message à destination de Zidane. Tous sauf Bale.

Plus étrangement, le Gallois s’était connecté quelques instants avant l'annonce du départ de Zidane pour répondre à un message de Toni Kroos sur son compte twitter. Mais depuis comme le souligne la presse espagnole, il n’y a pas eu le moindre message de Bale pour Zidane, bien que celui-ci lui a permis de gagner trois fois de suite la Ligue des Champions.



Gareth Bale en veut-il à Zidane ?

Les dernières déclarations publiques du Gallois remontent à l’après match de la finale de la Ligue des Champions où il n’avait pas caché sa déception de ne pas commencer la rencontre contre les Reds. « J’étais déçu de ne pas avoir été titulaire […] J’ai besoin de jouer toutes les semaines et cela ne m’est pas arrivé pour différentes raisons. […] Je vais m’asseoir cet été avec mon agent pour discuter de mon avenir. »

Souvent remplaçant en seconde partie de saison, le Gallois n’a visiblement pas apprécié d’être devancé dans la hiérarchie des attaquants. Pire, s’il a joué les 90 minutes contre le FC Barcelone, rencontre qu’il a ponctué d’un but, il n’a débuté qu’une seule rencontre à élimination directe en Ligue des Champions. C’était le match retour contre la Juventus, et il a été remplacé à la mi-temps. Du coup, il est facile de penser que le Gallois en veut à son entraîneur. Certains médias anglais ont même révélé que suite à la finale de la Ligue des Champions les deux hommes ne se seraient pas parlés.