Derby d'Italia, Mourinho Vs Wenger, Old Firm : les affiches à ne pas manquer ce week-end

Voir le site Téléfoot

RTX51Y0K
Par Alexandre COIQUIL|Ecrit pour TF1|2018-04-27T14:30:46.831Z, mis à jour 2018-04-27T17:47:38.970Z

EUROPE - Internazionale / Juventus Turin, Manchester United / Arsenal, Galatasaray / Besiktas Istanbul, Celtic Glasgow / Rangers : voici les quatre rencontres du week-end à ne pas rater.

INTERNAZIONALE / JUVENTUS TURIN

Samedi 28 avril (20h45)


Serie A - 35e journée


Une semaine après sa défaite à domicile face au Napoli, la Juventus Turin va se devoir se coltiner un autre fardeau : le Derby d’Italia, le classique des classiques en Italie. En déplacement sur la pelouse de Giuseppe Meazza, le club piémontais est en mission commando pour préserver sa première place au classement.


Avec un point d’avance sur le Napoli à quatre journées du terme, la Juve n’a pas le droit à l’erreur avec ce match qui sent le piège à des kilomètres. Ce choc face au club lombard, la Juventus le jouera sans Giorgio Chiellini, qui ne rejouera pas cette saison.


En même temps, Naples ira défier lui aussi un client : la Fiorentina, à Artemio-Franchi. Relancée la semaine dernière, la course au scudetto va être passionnante. Et probablement dramatique.


Le saviez-vous ? C’est l’écrivain et journaliste, Giovanni Gianni Brera, considéré comme le "pape" du journalisme de sport en Italie et grand défenseur du jeu défensif, qui a créé l’expression "Derby d’Italia" en 1967. Clubs les prestigieux et populaires à l’époque, l’Internazionale FC et la Juventus Turin étaient apparus comme de véritables antagonistes. Leur appartenance à deux grandes dynastie - les Moratti (Inter) et les Agnelli (Juventus) a également a renforcer cet antagonisme.




MANCHESTER UNITED / ARSENAL

Dimanche 29 avril (17h30)

Premier League - 35e journée

Pour son dernier voyage à Old Trafford, Arsène Wenger va tenter de décrocher un 20e succès face à Manchester United, son plus grand rival en Angleterre durant ses 22 années de règne.

Le chiffre à savoir : 60 - Arsène Wenger va disputer son 60e match face à Manchester United. Bilan : 19 succès, 13 matches nuls pour 27 défaites.


L'hommage de Mourinho à Wenger 



GALATASARAY / ISTANBUL ISTANBUL  

Dimanche 29 avril (18h00)

Süper Lig - 31e journée


Un derby pour le titre. Actuel leader du championnat à quatre journées du terme de la saison, le Galatasaray va recevoir son rival stambouliote, le Besiktas Istanbul, dans un match crucial.

Les coéquipiers de Bafétimbi Gomis n'ont pas le droit à l'erreur : une contre-performance ferait le bonheur du Besiktas mais aussi du duo İstanbul Başakşehir / Fenerbahçe, qui est également en lutte pour remporter le championnat.

Le classement de la Süper Lig après 30 journées

1. Galatasaray - 63 points (+36)
2. Besiktas - 62 points (+34)
3.  İstanbul Başakşehir - 62 points (+22)
4. Fenerbahçe - 60 points (+30)

Le chiffre à savoir : 6 - Fatih Terim, le technicien du GSK, a déjà remporté le championnat de Turquie à six reprises (1996–1997, 1997–1998, 1998–1999, 1999–2000, 2011–2012, 2012–2013). 



CELTIC GLASGOW / RANGERS FOOTBALL CLUB

Dimanche 29 avril (13h00)

Scottish Premiership - 35e journée

Un Old Firm pour terminer. Après avoir manqué l'opportunité de remporter le titre la semaine dernière après sa défaite face à Hibernian (2-1), le Celtic Glasgow peut faire mouche face aux Rangers, son rival de toujours. Un mal pour un bien diront certains.

Il suffit d'un succès aux hommes de Brendan Rodgers pour s'assurer de leur 7e titre consécutif. Les Rangers, 2es avec 65 points, pointent à dix unités derrière au classement. En un seul match, le Celtic peut battre une nouvelle fois son rival et s'offrir le titre de champion sous son nez. Le tout au Celtic Park. Qui dit mieux ?

Le chiffre à savoir : 49 - Sauf retournement de situation, le Celtic va remporter le 49e titre de son histoire. Les "Hoops" reviendront à six titres du record des Rangers (55 titres).

Le chiffre à savoir : 6 - Cela fait six années que les Rangers n'ont plus battu le Celtic en championnat. Et pour cause, l'autre géant d'Ecosse a passé quatre années dans les catégories inférieures suite à son dépôt de bilan en 2012. Remonté en première division en 2015, il se heurte encore à son ennemi sur la pelouse.




LES AFFICHES DU WEEK-END


Matches à ne pas manquer 28 04


Plus d'actualité