Dans l'actualité récente

Deschamps à l'OM jusqu'en 2014 ?

Voir le site Téléfoot

presse sport Lahalle - Didier Deschamps
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2011-01-05T09:56:00.000Z, mis à jour 2011-01-05T09:56:00.000Z

Didier Deschamps, l'entraîneur de l'OM, s'est confié à L'Equipe. Dans un long entretien, l'entraîneur français de l'année 2010 fait le point sur le début de parcours de Marseille et sur ses ambitions personnelles, au sein du club phocéen.

Didier Deschamps et l'OM sont 5ème de la Ligue 1. Une situation que regrette l'entraîneur de Marseille qui ne s'affole pas pour autant et souhaite rester jusqu'en 2014.


Didier Deschamps dresse le bilan de l'OM dans L'Equipe du jour. Bien qu'à Marseille on soit « loin d'avoir tout raté », l'entraîneur de Marseille, fraîchement élu entraîneur de l'année 2010, déplore la 5ème place de son équipe, à 5 points de Lille. Pour autant, l'ancien coach de la Juventus souhaite toujours s'inscrire « dans la durée » : « quand je parle d'être entraîneur de l'OM dans le nouveau stade, c'est sincère ».Didier Deschamps pourrait donc rester à la tête de l'OM jusqu'en 2014, date de la livraison du flambant neuf Vélodrome.



D'ici-là, Didier Deschamps s'attend à « trois saisons compliquées » pour l'OM. D'autant plus qu'il faudra faire des sacrifices et qu' « il y aura des moyens moindres » : « Peut-être sera-t-on obligé de vendres des joueurs » s'inquiète déjà le coach champion en titre. Une occasion pour lui de rappeler son profond regret d'avoir laissé filer son capitaine et buteur providentiel, Mamadou Niang. « C'était inconcevable pour moi. Si j'avais pensé que c'était possible, j'aurais réfléchi pour me retourner » explique-t-il.


Concernant le mercato, Didier Deschamps reste perplexe et peu enclin au recrutement. « Ce mercato ne sert qu'à corriger. Un vrai renfort aurait un coût élevé. Je ne vais pas empiler les joueurs ». Reconnaissant que « pour le moment, il y a un déficit » en attaque, Deschamps espère que Gignac et consorts, qui « n'ont pas évolué à leur meilleur niveau jusqu'ici », retrouveront leur efficacité. En effet, « on ne peut pas être champion ou se qualifier en Ligue des Champions sans un joueur qui met entre 15 et 20 buts ».


Lucide et exigeant, Didier Deschamps n'a que peu goûté le parcours en dent de scie de son club. Mais il reste déterminé à amener Marseille aux sommets et renouvelle sa confiance à son groupe et à ses attaquants en particulier.