Deschamps : "Toulalan est trop marqué par ce qu'il s'est passé"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2014-04-16T09:55:00.000Z, mis à jour 2014-04-16T13:59:21.000Z

Interrogé sur RMC mercredi matin, Didier Deschamps a notamment évoqué les cas Toulalan, Valbuena et Zidane. Le sélectionneur de l'équipe de France a également confié avoir déjà une vingtaine de noms sur sa liste pour la Coupe du monde.

A l'approche de la Coupe du monde au Brésil (12 juin au 13 juillet), les sorties médiatiques de Didier Deschamps sont de plus en plus scrutées. Le sélectionneur a expliqué mercredi matin sur RMC qu'il avait déjà une vingtaine de noms en tête et a abordé les cas Toulalan, Valbuena et... Zidane.

Deschamps vole au secours de Valbuena
Critiqué ces dernières semaines pour ses prestations avec l'OM, Mathieu Valbuena avait admis qu'il avait la tête au Mondial mais que cela n'influait absolument pas sur ses prestations en club. Didier Deschamps lui a emboîté le pas, jugeant qu'établir une telle relation était « une foutaise ». Le sélectionneur précise même : « Heureusement que les joueurs pensent à la Coupe du monde ! Vous croyez que les étrangers n'y pensent pas ? C'est un faux débat. Quand on met le frein à main, on risque la blessure. Mais il y a des internationaux français et étrangers qui vont faire une finale de Ligue des champions. Vous croyez qu'ils vont se ménager ? »

« Toulalan sait ce que je pense »
Autre cas épineux, celui de Jérémy Toulalan, qui refuse de remettre les pieds en sélection depuis la Coupe du monde 2010 et l'affaire de Knysna. Didier Deschamps n'a pas perdu tout espoir de convaincre le Monégasque de disputer le Mondial brésilien : « J'ai eu de longues discussions avec Jérémy. Je ne vais rentrer dans les détails. Mais Jérémy est très marqué et sans doute trop marqué par ce qu'il s'est passé. S'il ne sera pas dans la liste ? Je n'ai pas dit ça. Le temps fait son travail. Je sais ce qu'il pense et il sait ce que je pense aussi. »

« Zidane voudrait commencer la saison prochaine »
Didier Deschamps a également donné son avis sur l'avenir de son ex coéquipier en équipe de France, Zinedine Zidane. Le patron des Bleus n'est pas étonné que son ami souhaite prendre les rênes d'une équipe : « Qu'il veuille entraîner ? Je le savais déjà un petit peu. Zizou a pris une décision importante pour être entraîneur. Je ne le vois pas entraîner un petit club. Même moi, toute proportion gardée, je ne me serais pas senti à un échelon inférieur, ça n'aurait pas été cohérent et je l'aurais mal vécu. Il y a Zizou et les autres. Il commencera, je ne sais pas où ni quand, et lui non plus. Il voudrait commencer la saison prochaine. »

Didier Deschamps en a profité pour saluer le retour en forme de Karim Benzema et a fait du Brésil son favori naturel pour la Coupe du monde.