Dans l'actualité récente

Didier Deschamps en dit plus sur sa liste des 23

Voir le site Téléfoot

Euro 2016, J-100 : qui sera dans la liste des 23 Bleus de Deschamps ?
Par Audrey Deschamps|Ecrit pour TF1|2016-03-12T16:44:35.652Z, mis à jour 2016-03-15T12:44:09.233Z

Benzema qui peut de nouveau rencontrer Valbuena et encore beaucoup d'interrogations, le sélectionneur des Bleus s'est confié sur sa liste des 23.

Le jour j approche à grand pas. La France affrontera la Roumanie le 10 juin en match d'ouverture de l'Euro 2016 au stade de France. Quelle équipe alignera Didier Deschamps ? Le sélectionneur fait le point dans un entretien au journal l'Equipe.

Rien de définitif

Dans quelques jours, Didier Deschamps annoncera le groupe qui disputera les deux matchs amicaux face à la Russie et aux Pays-Bas. Avant de communiquer sa liste définitive le 10 mai. " Une grande majorité de ceux que je convoquerai jeudi seront présents à l'Euro. Il ne faut pas tirer d'enseignements définitifs de cette liste. Certains joueurs, blessés ou indisponibles, peuvent être là en mai. [...] "J’ai ma liste en tête. Mais je ne sais pas ce qui peut se passer d’ici au 12 mai. Parfois, aussi, ça ne se joue pas à grand-chose entre deux joueurs. Avec la préparation, on peut aussi remettre tout le monde à niveau. Dans mon choix, le potentiel entre en compte." Des déclarations qui ne laissent personne de côté même si DD semble avoir une idée bien précise de qui il veut emmener.

Le phénomène Dembélé

Après avoir évoqué le cas Benzema et sa volonté de la voir de nouveau porter le maillot de l'Equipe de France, Didier Deschamps s'est aussi exprimé sur d'autres joueurs susceptibles d'intégrer le groupe. Et parmi eux, un nom revient assez régulièrement, Ousmane Dembélé, 18 ans. Celui qui a découverte la ligue 1 cette saison a déjà inscrit 9 buts en 17 matches. " Je regarde Dembélé aussi, même s'il est jeune. Ce qui n'est pas un handicap. On m'en parle depuis deux ans. On va dire qu'il faut le laisser tranquille. Avant son triplé contre Nantes, il avait fait d'autres choses. Il va vite, il percute, il a les deux pieds, il peut jouer aux trois postes devant. Et il va se bonifier. Est-ce trop tôt ? Tout dépendra de la concurrence. Mais évidemment que je le regarde."

Payet et Laporte

Aymeric Laporte, joueur important du collectif de l'Athletic Bilbao, a été légèrement taclé par le sélectionneur :  " Rien ne me choque aujourd'hui. Je fais en sorte d'essayer de comprendre. Je ne fais pas de fixation sur lui. Après le lobbying... Dans un cas comme le sien, si je le prends, on va dire que j'ai cédé à la pression populaire. Et si je ne le prends pas, on dira que j'ai voulu marquer le coup. Je le prendrai le jour où je serai convaincu qu'il peut apporter quelque chose." Dimitri Payet, élu joueur londonien de l'année, est bel et bien dans l'esprit du coach : " Dimitri a toujours été bon en club. C'était déjà le cas à Marseille. En sélection, il a fait de bonnes entrées, a été bon contre le Danemark, je ne l'oublie pas. Ce n'est pas parce qu'il y a une forte concurrence à son poste que je ne vais pas le prendre. Et ce n'est pas parce qu'il y a une campagne médiatique que je vais le prendre."


En 2014, Aymeric Laporte se confiait déjà sur son rêve d'aller en Equipe de France :