Didier Deschamps et l'OM ont une belle carte à jouer

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Jean-Marie DUMAS|Ecrit pour TF1|2010-12-10T11:35:00.000Z, mis à jour 2010-12-10T11:35:00.000Z

Didier Deschamps et l'OM affrontent l'AJA à Auxerre samedi à 21h. Marseille, qui vient de battre Chelsea et devrait retrouver Gignac, fera tout pour se relancer en Ligue 1. 5ème à 2 points seulement du leader Lille, l'OM a une belle carte à jouer contre une équipe d'Auxerre minée par ses résultats en Ligue des Champions et la perte de son capitaine, Benoit Pedretti.

L'OM de Didier Deschamps reçoit l'AJA de Jean Fernandez. Contre une équipe mal en point d'Auxerre, Marseille a une belle carte à jouer pour retrouver le haut du classement.


Didier Deschamps et l'OM ont retrouvé leur efficacité en attaque. Contre une belle équipe de Chelsea, le club phocéen s'est imposé grâce à Brandao (1-0) et repart avec toute la confiance nécessaire pour la suite de son parcours en Ligue des Champions. L'objectif du meilleur entraîneur de l'année 2010 est maintenant clair : se relancer en championnat. 5ème à 2 points du leader Lillois, l'OM comptera sur un Valbuena en grande forme et sur le retour de Gignac pour gagner à Auxerre.


Face à l'AJA, Didier Deschamps a une belle carte à jouer. Les Auxerrois n'ont pas gagné depuis 5 matches (3 défaites et 1 nul toutes compétitions confondues). Privés de la Ligue Europa à cause du triplé de Benzema au Real en Ligue des Champions (4-0), les hommes de Jean Fernandez devront également se passer de Benoît Pedretti. « Une grosse perte » selon Didier Deschamps qui, sans Diawara, devra toutefois se méfier d'Antony Le Tallec, enfin remis de sa blessure.



Didier Deschamps et l'OM semblent peiner en attaque. C'est seulement après trois matches sans but que l'OM a enfin retrouvé son efficacité. Privée de Diawara et devant toujours compter sur Kaboré pour remplacer Azpilicueta, c'est maintenant la défense de Marseille qui pourrait lui jouer des tours. Gignac et Brandao ont donc la pression : il faudra marquer contre l'AJA et être résolument porté vers l'avant pour ne pas trop subir les assauts d'un Le Tallec qui a « très faim de ballon ».


Contre une équipe d'Auxerre mal en point mais retrouvant un attaquant ultra-réaliste, l'OM et Didier Deschamps devront jouer tous les coups à fond pour renouer avec la victoire et avec le haut du classement.