Dans l'actualité récente

Dimitri Payet seulement devancé par Nicolas Anelka

Voir le site Téléfoot

Payet marque contre la Suède
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-01-30T11:27:44.802Z, mis à jour 2017-01-30T13:18:53.920Z

Recruté par l'OM pour 30 M€, Dimitri Payet n'est pourtant pas le joueur français le plus cher de l'histoire de la Ligue 1, titre toujours détenu par Nicolas Anelka.

Frank McCourt a frappé fort : Dimitri Payet est officiellement de retour à Marseille depuis hier soir. La Canebière s’apprête à voir revenir au Vélodrome  l’une des vedettes de ses derniers succès, très apprécié par les supporters phocéens. Une très bonne nouvelle pour la ville et Ligue 1.


Nouveau record pour l’OM

En une saison, le réunionnais a changé de statut. Parti de l’OM dans la peau d’un joueur talentueux mais encore irrégulier, il a explosé à West Ham au point de devenir l’un des joueurs majeurs de Premier League (élu dans l’équipe type de la saison 2015/2016) et de l’équipe de France, finaliste du dernier Euro. C’est donc une star qui revient en Provence pour incarner le nouveau projet du club neuf fois champion de France.


Cette nouvelle dimension s’est traduite dans le montant de l’indemnité versée par Marseille à West Ham puisque le club a du débourser autour de 30 M€ pour rapatrier son prodige. Une somme record pour le club dont le transfert le plus onéreux restait l’arrivée de Lucho Gonzalez en 2009 pour 22 M€.


Toujours devancé par Anelka

S’il est donc devenu le joueur le plus cher de l’histoire de l’OM pour lequel il s’est engagé quatre ans et demi, Payet est passé tout près de s’offrir un autre record, celui du joueur français le plus cher de l’histoire de la Ligue 1. Pour trouver un tricolore ayant coûté plus cher à un club français, il faut ainsi remonter à 2000 et l’arrivée de Nicolas Anelka au PSG.


Les parisiens avaient en effet signé un chèque de 34 M€ à Arsenal pour s’offrir un joueur qu’ils avaient eux-mêmes formé et qui avait quitté le Camp des Loges trois ans plus tôt. Une situation finalement assez proche de celle de Payet. Espérons pour l’OM que le retour de son milieu de terrain ne s’apparentera pas au flop connu par Anelka en son temps…