Les dix hommes qui ont marqué le week-end

Voir le site Téléfoot

Gonçalo Guedes
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-10-23T09:25:00.150Z, mis à jour 2017-10-23T10:12:01.773Z

Ce week-end de football européen, conclu par un électrique OM-PSG (2-2), a vu bon nombre de joueurs s'illustrer au premier rang desquels on peut citer Luis Gustavo et Edinson Cavani. Voici notre Top 10 des joueurs qui ont marqué des points et souvent des buts dans les cinq grands championnats.

Si toute la lumière était hier soir dirigée vers le Vélodrome pour le choc de la 10e journée de Ligue 1 entre l'OM et le PSG (2-2), Harry Kane, Gonçalo Guedes ou encore Sami Khedira ont également marqué les esprits sur les pelouses européennes.

Luiz Gustavo était partout

Son meilleur match sous le maillot de l'OM et de loin. Premier buteur du Clasico, homme à tout faire et véritable patron de l'entrejeu olympien, le Brésilien a grandement contribué à faire vaciller la machine parisienne (2-2).

Cavani, le sauveur

On ne l'a pour ainsi dire pas vu du match, sevré de ballons et symbole de l'impuissance parisienne à se montrer dangereux ce dimanche soir sur la pelouse du Vélodrome. Mais voilà, mais quand il s'est agi de prendre ses responsabilités "El Matador" n'a pas tremblé. Un coup-franc magistral, hors de portée de Mandanda qui sauve la face d'un PSG pas à la hauteur du rendez-vous.

Kane, serial buteur

L'attaquant anglais ne s'arrête plus. Encore impressionnant hier, auteur de deux buts et d'une passe décisive, il a largement contribué à la chute vertigineuse d'un Liverpool intenable cette semaine en C1 (7-0 à ) et fessé ce dimanche à Wembley (4-1). Surtout, le buteur des Spurs poursuit sa série incroyable de 45 buts en 40 matches (!). Il prend aussi les rênes du classement des buteurs de la Premier League avec huit buts.

Guedes se fait un nom

Auteur de deux buts et d'une passe décisive samedi face au FC Séville (4-0), Gonçalo Guedes vit la plus belle période de sa carrière et c'est toute l'Espagne qui tombe sous le charme. Le joueur prêté par le PSG à Valence (sans option d'achat) ne s'illustre pas seulement par ses buts d'une pureté absolue (3 en championnat) mais aussi par sa propension à faire jouer ses coéquipiers. La révélation de ce début de saison en Liga selon la presse espagnole.

Depay, le triplé inattendu

Avec trois buts en cinq tirs, Memphis Depay ne nous avait pas vraiment habitué à un tel régime, sa faculté à gâcher des actions ou des occasions toutes faites étant plutôt sa marque de fabrique depuis son arrivé à Lyon la saison passée. Un manque de lucidité qui l'a éloigné un  temps du groupe pro et encore dernièrement du onze titulaire. Ce triplé, le premier de sa carrière, est une bonne réponse à ses détracteurs.

Gameiro revient de loin

Avec vingt-sept minutes de jeu au compteur depuis le début de la saison, Kevin Gameiro semblait dans une impasse. Sa titularisation surprise mercredi en C1 à Karabagh (0-0) n'avait pas vraiment joué en sa faveur. Celle d'hier face à Vigo pourrait lui permettre de retrouver un peu de crédit aux yeux de Diego Simeone. Unique buteur du match, il a offert le succès à l'Atlético.

Tolisso relève la tête

Pas forcément dans les petits papiers de Jupp Heynckes depuis que ce dernier a fait son retour aux commandes du Bayern (1 titularisation en 3 matches), Corentin Tolisso a profité de sa titularisation, samedi, face à Hambourg (0-1), pour se mettre en évidence. Bien servi par Müller, son plat du pied est plus important que spectaculaire puisqu'il permet au Bayern de rejoindre le Borussia en tête de la Bundesliga.

Khedira relance la Juve

Mal embarquée (ouverture du score de l'Udinese à la 8e), diminuée (expulsion de Mandzukic à la 26e), la Juventus s'en est notamment remis à Sami Khedira pour renverser la situation et s'imposer, au final, largement sur la pelouse de l'Udinese (2-6). L'international allemand signe au passage le premier triplé de sa carrière.

Da Costa fait mal à Nice

Un an après la signature de son premier contrat pro, Nuno Da Costa semble enfin prendre son envol à... 26 ans. Auteur 19 buts en 45 matches en Ligue 2 ces deux dernières saisons sous le maillot de Valenciennes, l'attaquant Cap-verdien a inscrit un doublé hier sur la pelouse de l'Allianz-Riviera envoyant les Niçois par le fond. Sa troisième réalisation de la saison.

Aouar se fait sa place

Annoncé comme le talent lyonnais des années à venir, Houssem Aouar (18 ans) ne déçoit à aucune de ses apparitions. Depuis sa première titularisation le 23 septembre dernier, il n'a quitté le onze de départ qu'à une seule reprise. Si sa technique saute aux yeux et lui a déjà permis d'influer largement sur le jeu et le réalisme de ses coéquipiers, sa combativité et son endurance sont deux autres de ses atouts. Lors du large succès acquis à Troyes (0-5), il a ainsi été impliqué dans 18 duels (dont 10 gagnés), record de la rencontre.