Dans l'actualité récente

Les dix joueurs qui ont marqué le week-end

Voir le site Téléfoot

RTS1L4S6
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2018-03-19T10:30:52.497Z, mis à jour 2018-03-19T11:28:30.609Z

Ce week-end de football européen, conclu par un électrique OM-OL(2-3), a vu bon nombre de joueurs s'illustrer au premier rang desquels on peut citer Luis Gustavo et Edinson Cavani. Voici notre Top 10 des joueurs qui ont marqué des points et souvent des buts dans les cinq grands championnats.

Si toute la lumière était hier soir dirigée vers le Vélodrome pour le choc de la 30e journée de Ligue 1 entre l'OM et l'OL(2-2), Cristiano Ronaldo, Maurio Icardi et surtout Mohamed Salah ont également marqué les esprits sur les pelouses européennes.

Mohamed Salah dans l'histoire

S'il y a un joueur à mettre à l'honneur à l'issue de ce week-end de foot, il ne peut s'agir que de Moahamed Salah. L'international égyptien a offert à Anfield Road, samedi, une incroyable démonstration de force face à Watford (5-0) avec un quadruplé (4e, 43e, 77e, 85e) et une passe décisive pour Firmino (49e). L'attaquant des Reds, qui a ridiculisé Britos sur son premier but et réussi un étourdissant slalom sur le troisième, totalise 36 buts cette saison et dépasse le joueur le plus prolifique du club jusqu'alors, à avoir Fernando Torres (33 buts en 2007-2008).

Ronaldo insatiable

Depuis le début de l'année 2018, la star portugaise a retrouvé des jambes et, avec, le chemin des filets.  Hier soir face à Gérone (6-3), CR7 a porté son compteur à 37 en 35 matches toutes compétitions confondues. Et ce grâce à un instinct retrouvé qui lui a permis d'inscrire un quadruplé assorti d'une une passe décisive pour Vasquez. Avec un quadruplé, un triplé et six doublés depuis le début de l'année, le voilà revenu à trois longueurs de Messi au classement des buteurs (22 contre 25). Impensable il y a de cela ne serait-ce qu'un mois.

Aouar donne de l'allant

Si l'Olympique lyonnais a retrouvé un peu de son mordant dans ce choc de la 30e journée face à Marseille, il le doit en grande partie au retour de Houssem Aouar. Par sa vision du jeu, sa qualité technique et sa capacité d'élimination, le milieu a éclairé le jeu de l'OL. Son but, sur un service de Traoré (52e), est venue récompensé sa prestation d'ensemble.

Marcelo met le feu

Le défenseur lyonnais, sérieux et discipliné, a réussi à imposer sa puissance physique aux attaquants phocéens et soulagé à de multiples reprises son équipe dans ce choc entre Olympiques. Nettement moins sérieux et discipliné hors du terrain, il sera le principal instigateur des échauffourées d'après-match brandissant avec provocation son maillot aux supporters de l'OM.

Saint-Maximin intenable

Face au futur champion de France, l'ancien Bastais, meilleur jouer niçois, s'est mis en évidence et pas seulement parce qu'il a ouvert le score (17e). Face à un Berchiche dépassé (et diminué), l'attaquant du Gym a fait un nombre incroyable de différence grâce à sa vitesse. S'il manque encore d'efficacité (2 buts en L1 cette saison), les progrès du jeune joueur (21 ans) sont visibles.

Rémy Cabella redonne des couleurs aux Verts

Opposé à Guingamp avec son club de Saint-Étienne (2-0), Rémy Cabella a réalisé sa meilleure prestation sous le maillot des Verts. S'il a dû attendre la 79e minute de jeu pour inscrire son but et assuré la victoire des siens, il a beaucoup tenté et posé d'énormes soucis à la défense adverse. Un succès qui permet aux Foréziens, sur une de six matches sans défaite, de retrouver la première partie de tableau.

Konaté et Upamecano résistent au Bayern

Sixième ce dimanche au classement(2-1), le club du groupe Red Bull est parvenu à mettre genoux à terre au futur champion, le Bayern Munich. Il le doit notamment à sa charnière centrale composée de Dayot Upamecano et d'Ibrahima Konaté. Respectivement âgés de dix-neuf et dix-huit ans, les deux Français ont fait preuve d'une vraie solidité et d'une étonnante maturité. Le Bayern, qui n'avait plus perdu depuis le 25 novembre à Mönchengladbach (2-1), garde 17 points d'avance sur Schalke.

Icardi et l'Inter balayent la Sampdoria

En inscrivant un quadruplé face à son ancien club, Mauro Icardi a été le grand artisan de la victoire de l'Inter Milan contre la Sampdoria Gênes ce dimanche (5-0). A. En 15 minutes, l'attaquant argentin de 26 ans a inscrit un triplé face à son ancien club (30e, 31e, 44e), et passé la barre des 100 buts en Serie A. S


Yaya Sanogo, le doublé tardif

Titularisé à la pointe du Téfécé, l'attaquant  passé sa soirée au Stadium comme un zombie jusqu'à la 89e minute. Enfin touché par la grâce qui l'habite en de trop rares occasions, le Français a tout d'abord égalisé de la tête (89e) avant d'avoir cru offrir la victoire aux siens dans le temps additionnel (2-1, 90e+2). C'était sans compter sur l'égalisation strasbourgeoise (Yago, csc 90e +5) au terme du match le plus fou de cette 30e journée.

Flavien Tait soulage le SCO

Flavien Tait et Angers ont réalisé un match qui a frôlé la perfection contre Caen (3-0), samedi. En plus d'avoir été l'auteur d'une passe décisive, Tait y est allé de son but, d'une frappe des 25 mètres, directement dans la lucarne de Rémy Vercoutre. Sa deuxième réalisation personnelle, après celle contre Guingamp, le 3 mars dernier.