Domenech doit choisir

Voir le site Téléfoot

Jackpot pour Domenech
Par DPPI|Ecrit pour TF1|2010-02-25T09:40:09.000Z, mis à jour 2010-02-25T09:40:09.000Z

Confronté à de nombreuses absences, Raymond Domenech, qui annonce sa sélection jeudi pour le match amical face à l'Espagne (3 mars), va devoir innover. Ses chantiers les plus importants se situent en défense et, à un degrés moindre, l'attaque. Mais il y a aussi le cas Vieira...

Pas verni, Raymond Domenech. Alors que la France va disputer face à l'Espagne son seul match amical avant la Coupe du monde, le sélectionneur tricolore doit composer avec une infirmerie bien garnie au moment d'annoncer sa liste. Victimes d'une déchirure aux adducteurs, André-Pierre Gignac et Eric Abidal sont d'ores et déjà forfaits. A ces deux absences, on peut quasiment ajouter celles de William Gallas, actuellement blessé au mollet, et d'Alou Diarra, touché à la cuisse, qui devraient être trop justes pour cette rencontre. Quant à Karim Benzema (pubalgie), Sébastien Squillaci (cheville), Franck Ribéry (pied) et Abou Diaby, leur participation demeure très incertaine. Domenech va donc devoir innover pour composer la sélection qui se frottera aux champions d'Europe en titre.


La plus grande inconnue réside en défense. Si les latéraux habituels (Bacary Sagna et Rod Fanni à droite, Patrice Evra et Gaël Clichy) à gauche devraient logiquement faire partie de la liste, la défense centrale est en revanche totalement décimée puisque Julien Escudé pourrait être le seul valide parmi les joueurs habituellement appelés par Domenech. Reste à savoir à qui le sélectionneur va faire appel pour les remplacer. Pour son bonheur, les solutions ne manquent pas. Jean-Alain Boumsong, fort de son expérience avec les Bleus (27 sélections), pourrait faire partie des heureux élus compte tenu de son retour en forme. Mais le Lillois Adil Rami et le Bordelais Mickaël Ciani, qui s'est illustré tant offensivement que défensivement face à l'Olympiakos, sont également susceptibles d'être appelés. Le cas de Philippe Mexès est un peu différent, mais le défenseur romain a lui aussi ses chances avec toutes ses absences.


Vieira de retour ?


Si la charnière centrale connaitra un sérieux lifting, cela pourrait aussi être le cas de l'attaque. Malgré un temps de jeu famélique en ce moment à Barcelone, Thierry Henry devrait faire partie du groupe sauf cataclysme. Reste à savoir qui viendra pallier les absences de Gignac et Benzema. Il est difficile de ne pas penser à Louis Saha et Djibril Cissé. "P'tit Louis", déjà auteur de 13 buts en championnat, réalise une belle saison avec Everton, à l'image de son récent doublé face à Chelsea. Quant à Cissé, il est de loin le meilleur buteur du championnat grec avec le Panathinaïkos (18 réalisations) et a encore trouvé le chemin des filets le week-end dernier, malgré la défaite face au PAOK Salonique (2-1). De quoi faire réfléchir Domenech, qui pourrait aussi se tourner vers Pierre-Alain Frau. Avec Lille, l'ancien Sochalien a retrouvé la forme et l'efficacité, et son profil polyvalent a de quoi plaire au sélectionneur.


Outre les chantiers de la défense et de l'attaque, il reste aussi le cas, éternel, de Patrick Vieira. Le milieu de terrain tricolore, qui n'a plus été appelé depuis juin 2009, a enfin repris la compétition avec Manchester City après avoir été longtemps blessé. Ses premières prestations ont même été prometteuses, à l'image d'une passe décisive délivrée à Emmanuel Adebayor face à Bolton (2-0). Mais un mauvais geste face à Stoke City lui a valu une suspension de trois matches, et Domenech pourrait en tenir compte au moment d'annoncer sa sélection. Un éventuel forfait de Diaby pourrait faire pencher la balance en sa faveur. Comme celui de Ribéry pourrait faire les affaires de Hatem Ben Arfa ou Samir Nasri, tous deux en net regain de forme en ce moment et qui tapent de nouveau à la porte de la sélection.