Dans l'actualité récente

Dortmund-Bayern : Götze dit adieu à Wembley

Voir le site Téléfoot

error
Par Guillaume DISPAGNE|Ecrit pour TF1|2013-05-22T16:46:00.000Z, mis à jour 2013-05-22T17:10:43.000Z

Le Borussia Dortmund ira défier le Bayern Munich de Franck Ribéry le 25 mai prochain lors de la finale de la Ligue des Champions. Un match que les hommes de Jürgen Klopp devront disputer sans Mario Götze, blessé à la cuisse.

Le verdict est tombé mercredi après-midi. Götze ne foulera pas la pelouse de Wembley. Une information confirmée par le club allemand sur son site internet.

Un mardi funeste
J-4 avant la finale de Ligue des Champions. La tension monte doucement à l'approche du choc Borussia Dortmund - Bayern Munich. Mardi soir, les joueurs du Borussia s'entraînent quand soudain, Mario Götze (20 ans, 28 matchs et 10 buts en Bundesliga cette saison) s'arrête au bout d'une heure. Il ressent une douleur à la cuisse droite. On craint le pire jusqu'à l'IRM qui doit être passée le lendemain.

Forfait confirmé
Comme prévu, le futur joueur du Bayern Munich a passé une IRM mercredi à midi. Une analyse qui a confirmé le pire : Mario Götze sera le grand absent de la finale de la Ligue des Champions, samedi (20h45). La cuisse droite de l'international allemand a rechuté lors de l'entraînement la veille. Une bien triste nouvelle pour Jürgen Klopp qui voit approcher la finale à grand pas.

Désolé mais présent à Londres
Le « Messi allemand » quant à lui ne se laisse pas abattre et compte bien se rendre à Wembley apporter son soutien à ses coéquipiers :
«Participer à la finale était mon objectif, et j'ai lutté avec acharnement au cours des dernières semaines, a indiqué l'international allemand de 20 ans. Je suis vraiment désolé de ne pas être en mesure d'aider le club pour ce match important. Mais j'ai confiance en notre équipe et je me rendrai bien sûr à Londres pour soutenir le Borussia.»

Coup dur pour le BVB ? Pas si sûr. Les Munichois devront faire attention pour ne pas tomber dans la facilité car si Dortmund a perdu son maître à jouer, le collectif et le jeu léché des hommes de Jürgen Klopp a démontré son efficacité face au Real Madrid lors du tour précédent.