Dortmund-Bayern Munich : Ribéry "le magnifique"

Voir le site Téléfoot

Default tf1 image
Par Guillaume DISPAGNE|Ecrit pour TF1|2013-05-25T15:02:00.000Z, mis à jour 2013-05-25T15:02:00.000Z

A quelques heures du coup d'envoi de la finale de la Ligue des Champions (samedi, 20h45), un homme attire le feu des projecteurs : Franck Ribéry. L'international français (30 ans, 73 sélections et 12 buts) réalise le meilleur exercice de sa carrière, toutes compétitions confondues. Retour sur sa saison.

L'homme est décontracté et paraît pleinement épanoui au Bayern Munich. Il s'agit de « Kaiser Franck ». Le percutant ailier réalise un exercice 2012-2013 chaud bouillant. Il est présent dans tous les bons coups et a pris une dimension immense dans l'équipe dirigée par Jupp Heynckes.

Une saison pleine
L'ancien joueur de l'OM est conscient de la qualité de ses prestations. Il l'avoue d'ailleurs à L'Equipe : «On peut dire que c'est ma meilleure saison». Homme de base dans le système de Jupp Heynckes, Franck Ribéry s'épanouit pleinement. Si le Bayern a décroché le titre de Champion c'est en partie grâce à ce dernier, qui a inscrit 10 buts et effectué 14 passes décisives en Bundesliga cette saison. S'il reste le joueur qui tente le plus de dribbles en Europe (80), ses statistiques y sont toutefois moins florissantes avec 1 but et 4 passes cette saison en Ligue des champions.

Travail défensif
Non pas qu'il soit contre-productif en Coupe d'Europe, car Ribéry a surtout mûri tactiquement. Sur son côté gauche, le Français n'économise pas ses efforts tout en cherchant en permanence à libérer des espaces pour ses partenaires. La double confrontation contre le FC Barcelone en demi-finale de la Ligue des Champions en est le parfait exemple comme le souligne Valérien Ismaël dans L'Equipe : «Il participe davantage au repli défensif. Ce qu'il a fait contre Barcelone, surtout au match retour, c'est exceptionnel d'un point de vue tactique. Ça donne encore plus de sécurité à l'équipe ».

Leader
En murissant son jeu, Franck Ribéry s'est aussi affirmé comme l'un des leaders aux côtés de Philipp Lahm ou encore Bastian Schweinsteiger qui ne tarit pas d'éloges sur son coéquipier. A 30 ans, le Français fait désormais partie des cadres du vestiaire et pourrait ainsi amener ses coéquipiers sur le toit du monde au coup de sifflet final. Une tâche qui lui tient à cœur car on se souvient qu'en 2010, il avait déjà dû regarder, impuissant, son équipe se faire battre par l'Inter Milan (0-2). Puis ce fut l'humiliation l'année dernière (2012) quand Didier Drogba souleva le trophée à l'Allianz-Arena.

Franck Ribéry et le Bayern Munich ont une revanche à prendre sur cette Ligue des champions.