Dunga n'avait pas prévu ça

Voir le site Téléfoot

Dunga n'avait pas prévu ça
Par C.R. (avec AFP)|Ecrit pour TF1|2010-07-03T07:00:03.000Z, mis à jour 2010-07-03T07:00:03.000Z

Le sélectionneur du Brésil a pointé une faille dans la concentration de ses hommes en quart de finale. Il n'accable pas Felipe Melo et endosse la principale responsabilité de l'échec.

Dunga n'envisageait qu'une chose, que "son" Brésil soit champion du monde. Une faille dans l'implication mentale l'en a empêché en quart de finale contre les Pays-Bas (1-2). "On a pu développer notre jeu en première mi-temps, mais on n'a pas su le faire en seconde période, on n'a pas réussi à maintenir ce niveau, ni la concentration nécessaire, a-t-il reconnu après coup. On sait que dans un match de Coupe du monde, ce sont les détails qui comptent. On n'a pas atteint notre objectif principal d'être champion du monde. On a eu des résultats ces quatre dernières années, et vu les joueurs qu'on avait, on aurait pu faire mieux".


Le capitaine de l'équipe de 1994, très critiqué par les médias brésiliens pour ses choix, assume "sans l'ombre d'un doute" son échec. "En tant qu'entraîneur, on est toujours responsable de la situation. Mais je crois qu'il serait injuste de chercher à accabler quelqu'un en particulier. J'ai la plus grande responsabilité mais nous sommes tous responsables. J'ai été très content d'entraîner cette équipe pendant les quatre dernières années. Aujourd'hui, je suis très fier de mes joueurs. Si vous voyiez leurs têtes, vous comprendriez ce qu'ils ressentent".

Kaka : "C'est terrible"


Tellement fier qu'il refuse d'accabler Felipe Melo, expulsé dans ce qui semble avoir été le tournant du match. "Le jeu était assez dur, il y a eu des fautes. J'ai dû remplacer Bastos après un carton jaune qu'il ne méritait pas, même si ce n'est pas une excuse, a simplement répondu Dunga. Manifestement, quand on joue à dix contre des adversaires de ce niveau, ça devient très difficile. J'aurais évidemment préféré que ça n'arrive pas, ça aurait pu être différent. Le problème, c'est que ce n'est pas la première fois que ça se produit. Les choses ne se passant pas comme prévu, on a fait preuve d'une certaine nervosité".

"Personne n'est plus triste que les joueurs, a déclaré Kaka. Il y a tellement de personnes tristes au Brésil, j'en suis conscient. Mais personne n'est plus triste que nous. C'était une Coupe du monde compliquée, un match difficile et la façon dont cela se termine, c'est terrible. On a tout donné, on a fait beaucoup d'efforts. Les attentes au Brésil, c'était le titre, uniquement. Et ce qui est arrivé vendredi apporte beaucoup de tristesse. Deux erreurs ont permis les buts néerlandais, c'est dommage".