Dans l'actualité récente

EDF : Henry et Trezeguet, les deux derniers champions du monde !

Voir le site Téléfoot

error
Par Emmanuel GUERIN|Ecrit pour TF1|2013-07-12T15:23:00.000Z, mis à jour 2013-07-12T15:50:24.000Z

Il y a quinze ans, Aimé Jacquet emmenait à la Coupe du Monde deux petits jeunes de 20 ans : Thierry Henry et David Trezeguet. Aujourd'hui, ils ont dit adieu à l'équipe de France mais continuent de faire parler leur sens du but.

Sur les 22 joueurs sélectionnés par Aimé Jacquet en 1998, seuls deux sont encore en activité: Henry et Trezeguet. Les champions du monde ne sont plus au sommet de leur art mais grâce à eux, la plus belle heure du football français vit encore. Le meilleur buteur de l'EDF (51 pions) savoure son rêve américain du côté de New York pendant que Trezegol connaît des heures sombres du côté de River Plate. Ils ne leur restent plus que quelques saisons avant de définitivement dire au revoir au football professionnel.

Henry croque la pomme
Après Monaco, la Juventus, Arsenal et le Barça, Thierry Henry s'est envolé pour les Etats-Unis. En Europe, le meilleur buteur de l'histoire des Gunners (229) a tout remporté : championnat de France, d'Angleterre et d'Espagne mais surtout vainqueur de la Ligue des Champions avec Barcelone en 2009. Depuis 2010, Titi a rejoint la Grosse Pomme et les New York Red Bulls. Pour le moment, Thierry Henry n'a pas réussi à remporter la MLS mais continue de faire rêver les supporters à titre personnel (85 matches, 38 buts). La fin se rapproche pour l'attaquant français dont le contrat expire à l'issue de la saison 2014. Ensuite, il sera temps de revenir à Londres.

Trezeguet cherche un club
Passé par Monaco comme son compère, David Trezeguet a réussi là où Henry a échoué : s'imposer à la Juventus Turin. En 320 rencontres, le buteur franco-argentin a fait trembler les filets à 171 reprises. Il a ensuite porté le maillot du club d'Alicante puis du Baniyas SC avant de retourner dans le pays de son enfance en décembre 2011. A River Plate, les choses avaient bien commencé, Trezeguet enchaînait les buts (17 en 36 matches) et aidait son club à remonter dans l'élite. Mais aujourd'hui, le conte de fées vire au cauchemar. Son entraîneur Ramon Diaz l'a exclu de l'équipe, Trezeguet cherche donc un club. Il n'est pas l'heure de raccrocher les crampons.

Les derniers des Mohicans
En Equipe de France, Thierry Henry et David Trezeguet ont longtemps fait la paire. Parfois alignés ensemble, parfois mis en concurrence, les deux amis se sont toujours renvoyé la balle, peut-être pour s'enlever un peu de pression. Quand Thierry Henry imaginait son compatriote battre le record de Michel Platini (41), Trezeguet ne pensait qu'à Titi pour réaliser pareil exploit. C'est finalement l'ancien Gunners qui a fait tomber Platoche avec ses 51 buts en 123 sélections. Trezegol peut également pavaner, son ratio est meilleur que celui d'Henry (34 buts en 71 matches). Malgré leurs titres, leur talent et leur étiquette de champions du monde, les deux attaquants n'ont pas été épargnés et ont quitté l'EDF par la petite porte. Dommage.

Henry et Trezeguet sont les deux derniers champions du monde français en activité, plus pour très longtemps. La page du Mondial 1998 est déjà tournée mais le livre de cette belle épopée se fermera lorsque ces deux-là prendront leur retraite.

>QUE SONT DEVENUS LES CHAMPIONS DU MONDE ? (Diaporama)