Dans l'actualité récente

Edinson Cavani lancé vers le record de Zlatan

Voir le site Téléfoot

error
Par Louis-Marie VALIN|Ecrit pour TF1|2017-01-30T10:40:05.690Z, mis à jour 2017-01-30T10:41:40.128Z

Buteur au Parc des Princes contre Monaco, l'attaquant Uruguayen a dépassé Pauleta et vise désormais le record du roi Zlatan.

Si le Paris Saint-Germain n’a pas réussi à se défaire du leader monégasque dans le match phare du week-end, concédant l’égalisation dans le temps additionnel, la soirée aura tout de même permis à l’une de ses stars de rentrer un peu plus dans l’histoire du club.


Cavani dépasse Pauleta

On joue la 80ème minute de ce choc décisif au Parc des Princes quand M. Schneider, l’arbitre de la rencontre, désigne le point de pénalty pour une faute de Djibril Sidibé sur Julian Draxler. L’artificier maison, Edinson Cavani ne tremble pas pour donner l’avantage à son club et inscrire ainsi son 21ème but en Ligue 1, confortant par la même son statut de meilleur buteur du championnat.

Ce 110ème but pour son club, s’il ne lui a pas permis d’offrir la victoire au PSG, l’a en revanche fait passer devant une légende du club au palmarès des meilleurs réalisateurs de l’histoire.  En effet, le portugais Pedro Miguel Pauleta, au club entre 2003 et 2008 s’était arrêté à 109 buts. A noter que l’uruguayen n’a eu besoin que de 176 rencontres pour dépasser un total que l’aigle des Açores avait mis 211 matches à établir.


Zlatan seul dans le viseur

Le Matador grimpe donc sur la deuxième place de ce classement honorifique avec le seul Zlatan Ibrahimovic en point de mire. Le suédois, qui a quitté le club en fin de saison dernière possède cependant une marge confortable sur son ancien coéquipier. En effet, ce dernier a  inscrit 156 buts en 180 matches pour les bleus et rouges.


S’il lui reste donc un peu de chemin à parcourir pour rejoindre Zlatan, il pourrait néanmoins l’inquiéter plus vite que prévu s’il conserve son rythme actuel. Marquant près d’un but par match depuis son replacement en pointe et sous contrat jusqu’en 2018, il pourrait devenir la meilleur gâchette de l’histoire dès la saison prochaine. S’il reste à Paris bien entendu…