Eliminatoires Mondial 2018: Corruption confirmée, Afsud-Sénégal sera rejoué !

Voir le site Téléfoot

Joseph Lamptey
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2017-09-08T09:07:51.694Z, mis à jour 2017-09-08T12:49:26.879Z

Alors que l'Afrique du Sud avait remporté ce match (2-1) face au Sénégal fin 2016, la Fifa a choisi de faire rejouer cette qualification pour le Mondial. L'arbitre avait été suspendu à vie pour "manipulation de match" en mars dernier.

L'arbitre Joseph Lamptey, a été banni à vie par la FIFA. Il avait accordé un penalty aux Bafana Bafana pour une main inexistante, lors de leur victoire face au Sénégal (2-1), en novembre 2016.

Match rejoué, une première

C'est une première dans l'histoire du foot et on ne sait pas trop si l'on doit se réjouir de la réaction prise ou se lamenter de constater que la corruption dans le football n'est décidément pas une vue de l'esprit. Dans un communiqué publié, mercredi soir, la Fifa a révèlé sa décision de faire rejouer la rencontre qui s'était déroulée le 12 novembre 2016 entre l'Afrique du Sud et le Sénégal. Ce choix, pris par le Bureau des Qualifications pour la Coupe du monde, s'inscrit dans le cadre de sanctions prises par la fédération début 2017, contre l'arbitre ghanéen Josepeh Odartei Lamptey.

Une main inexistante

Lors de ce fameux match, il aurait favorisé l'Afrique du Sud, en lui attribuant un penalty très controversé, permettant à l'Afrique du Sud de remporter trois points capitaux dans la course à la qualification au Mondial 2018. D'abord suspendu trois mois par la confédération Africaine de Football, concernant "une main qui n'existait finalement pas", la Fifa avait jugé en mars dernier qu'il y avait eu une "influence illégale sur le résultat du match". La commission de discipline l'avait ainsi suspendu à vie, par rapport à toute activité liée au football.

L'Afrique du Sud n'exclut pas un recours

Avec ces trois points provisoirement retirés, l'Afrique du Sud se retrouve dernière du groupe D. Les Sénégalais, actuels troisième, se voient, eux, offrir une belle occasion de revenir sur le Cap-Vert et le Burkina Faso dans la course à la qualification au Mondial. A savoir que seul le premier du groupe décrochera son ticket pour la Russie. Voilà de quoi irriter les dirigeants de la fédération sud-africaine qui n'excluent pas d'intenter un recours contre la décision de la Fédération internationale (FIFA) de faire rejouer le match de qualification à la Coupe du monde 2018. La SAFA "étudie le contenu du rapport de la FIFA et fera une déclaration sur ses intentions de remettre en cause cette décision", a indiqué l'instance dans un communiqué, sans autre précision sur un éventuel recours.