Real - PSG : Emery a «confiance en ses joueurs»

Voir le site Téléfoot

RTX34AAR
Par Farid Sarr|Ecrit pour TF1|2018-02-14T10:14:46.074Z, mis à jour 2018-02-14T10:23:38.977Z

À quelques heures du huitième de finale entre le Real et le PSG, l'entraîneur parisien a abordé les points clés de cette rencontre, en conférence de presse.

Le PSG va enfin savoir ce qu'il vaut, confronté au Real Madrid ce soir au Santiago Bernabeau (20h45), les Parisiens ne pouvaient rêver d'un meilleur test. Qui jouera au milieu ? Quelle attaque pour le Paris Saint-Germain ? Nombreuses sont les questions qui agitent l'actualité du club parisien, ces dernières semaines. Si leur suprématie sur la scène nationale n'est plus à débattre, Unai Emery et ses joueurs doivent encore prouver sur la scène européenne, histoire de chasser à tout jamais les vieux démons de la remontada. À l'approche de ce choc, le technicien espagnol est apparu confiant. «On a l’exigence et l'envie de grandir. On va jouer contre l’équipe qui a gagné le plus de fois cette compétition, avec le meilleur buteur de l'histoire de la compétition(Ronaldo ndlr). On a confiance. Nous sommes prêts à jouer contre eux et à passer ce tour. J’espère le meilleur Real Madrid. J’ai confiance en mes joueurs, et le Real aussi. Le schéma peut évaluer en fonction des joueurs choisis. On a travaillé sur les différentes possibilités, et en fonction de l’équipe du Real, on sortira ce que l’on a travaillé.»

 «Je vis chaque moment comme une opportunité»

Si le fait d'affronter l'ogre madrilène peut représenter une grosse pression, l'ancien pensionnaire du FC Séville semble être sûr du potentiel de son équipe. Comme en attestent ses propos. «Je vis chaque moment comme une opportunité. J’aime profiter de ces moments. On est très motivé. On va affronter une équipe qui peut nous mettre en difficulté. Je suis serein par rapport au travail que l’on a effectué. Paris est un club jeune dans la compétition, mais il est là pour grandir et progresser en s’opposant aux meilleurs du monde. Je l’ai dit, c’est une grande opportunité pour faire un pas en avant, on a plus d’expérience et plus de qualité. On sera compétitif dans un match à intensité», a-t-il assuré.  

Diarra en balance avec Lo Celso pour le poste de sentinelle ? 

Sans surprise le coach parisien n'a pas dévoilé son onze type qui débutera à Bernabeu. Toutefois ce dernier a donné quelques éléments de réponses, notamment en ce qui concerne le poste de sentinelle. Un secteur de jeu dans lequel marqué par la présence de plusieurs candidats potentiels. Deux noms se dégagent désormais. «Les 19 joueurs peuvent jouer et ils ont très envie d’aller sur le terrain. Les deux options en sentinelle sont Diarra et Lo Celso. Ils sont prêts. Rabiot en sentinelle ? Nous avons travaillé toute la saison dessus mais en janvier, nous avons travaillé d’autres choses pour un processus de travail lors des matches importants. Il a joué plus en 8 car c’est notre première option. »