Equipe de France : Lloris : "Une sélection dangereuse et revancharde"

Voir le site Téléfoot

Téléfoot - Document - France : Lloris, leader dans l’âme
Par Francois TOUMINET|Ecrit pour TF1|2016-10-09T18:01:01.533Z, mis à jour 2016-10-10T00:28:46.808Z

Capitaine de l'Equipe de France, Hugo Lloris était présent en conférence de presse aux côtés de Didier Deschamps. Le portier des Bleus s'attend à une confrontation autrement plus compliquée que face à la sélection bulgare.

A la veille de son rendez-vous avec la sélection hollandaise à Amsterdam, Hugo Lloris s'est prêté au jeu des questions-réponses. Il fut question de Paul Pogba, forcément.

Equipe de France : Ce que vous n’avez pas vu à la télé

« Ce sera une grosse bataille »

Au chômage technique face aux joueurs bulgares, le gardien de l'équipe de France ne doute pas être davantage sollicité demain sur la pelouse de l'Amsterdam Arena. Au-delà de son cas personnel, ce sont les onze joueurs alignés par Deschamps qui devront monter en gamme pour répondre au défi proposé par la sélection Oranje : « On s'attend à un tout autre match. Les Pays-Bas sont une grande nation du football européen, revancharde et en construction, avec beaucoup de jeunes talents. Ce sera une grosse bataille.» Le capitaine des Bleus a poussé un peu plus loin l'analyse sur le jeu des Néerlandais en ciblant le principal danger de la sélection Oranje : «Strootman est très important dans cette équipe, qui aime la possession du ballon, comme nous, et qu'il ne faut pas laisser dans le confort.»

« Paul aura son mot à dire demain »

Invité à s’exprimer sur le cas du Red Devil, Hugo Lloris s’est montré bienveillant à l’égard de son coéquipier. « Entre l’Euro et les grosses saisons, on a pas mal de joueurs qui ont eu des difficultés physiques, Paul en fait partie. Et en plus il a dû assumer ce transfert… ça a peut-être freiné son élan. Maintenant, il a beaucoup de qualités et de talent, c’est d’ailleurs pour ça qu’on est très exigeants avec lui.» Pour autant, le capitaine tricolore le concède: « Je comprends qu’il y ait autant d’attente autour de lui, il y en a beaucoup aussi de la part de l’équipe et du staff, mais l’équipe de France ne se résume pas à une individualité. Paul a tout d’un grand joueur, c’est vrai qu’il doit confirmer mais ça viendra naturellement à force de travail et de persévérance. Il aura sans doute son mot à dire demain (contre les Pays-Bas). »