Equipe de France : tout a commencé à la Real Sociedad pour Griezmann

Voir le site Téléfoot

Griezmann   son parcours à l'Euro
Par Jonathan MURCIANO|Ecrit pour TF1|2016-07-13T13:27:19.966Z, mis à jour 2016-07-13T13:35:32.784Z

Avant d’être désigné meilleur joueur de l’Euro 2016, Antoine Griezmann a été formé à la Real Sociedad. En 2010, Téléfoot était allé à sa rencontre lors de ses débuts en Liga.

En 2010, Téléfoot était allé rendre visite à Sans Sebastian à un jeune espoir du football français. Antoine Griezmann, auréolé d’un titre de champion d’Europe avec l’équipe de France des moins de 19 ans, effectuait ses premiers pas en Liga. Il ne se doutait pas à ce moment-là que six ans plus tard, il serait à deux doigts de transformer l’essai avec les A mais il n’a pas réussi à trouver la faille face au Portugal en finale de l'Euro dimanche. Pour se consoler, Griezmann pourra toujours se dire qu’il est devenu le vrai leader des Bleus avec des performances étincelantes (6 buts en 7 matches), qui lui ont valu d’être désigné meilleur joueur de l’Euro 2016 et de finir en tête du classement des buteurs.

Recalé par l’Olympique Lyonnais

A l’époque, Antoine Griezmann poursuivait sa formation sous le maillot de la Real Sociedad, son club formateur. Le seul à croire à son potentiel contrairement à l’Olympique Lyonnais, qui ne l’avait pas retenu après des essais passés durant son adolescence. « Techniquement, j'étais bon mais physiquement, j'étais trop petit pour eux. Ils voulaient voir si j'allais grandir. Je voulais partir à l'âge de 13 ans pour progresser », expliquait le jeune blond peroxydé à Téléfoot. L’OL a laissé filer une pépite et c’est le club basque qui en a profité. Son entraîneur, Martin Lasarte, a eu le coup de cœur dès son premier entraînement avec les pros.

Son premier choc face au Real

Au cours du reportage, on voit Griezmann revenir sur les lieux où il avait fêté quelques mois plus tôt la remontée en Liga après une saison très prometteuse en seconde division (39 matches et 6 buts). « Jamais, je n'oublierais », glissait le jeune attaquant avant de se projeter sur son prochain match de championnat : le choc face au Real Madrid. C’était la première fois qu’il affrontait l’armada madrilène avec ses Cristiano Ronaldo, Di Maria et autres Casillas. Aujourd’hui, il fait partie de cette galaxie d’étoiles. Il ne serait pas étonnant de le voir poser à côté la star portugaise lors de la prochaine remise du Ballon d’Or en janvier prochain. Après son Euro solide et sa très bonne saison avec l'Atlético, il a largement sa place parmi les trois finalistes.

en savoir plus : Equipe de France de Football