Equipe de France : Bachelot demande la démission d'Escalettes

Voir le site Téléfoot

 600x336 bachelot
Par Laurent TITY|Ecrit pour TF1|2010-06-24T12:53:00.000Z, mis à jour 2010-06-24T12:53:00.000Z

Comme le souhaitaient bon nombre d'observateurs, la ministre des Sports Roselyne Bachelot a pris ses responsabilités en appelant le président de la FFF Jean-Pierre Escalettes à démissionner.

Un retrait inéluctable
Jeudi matin au micro de RTL, Roselyne Bachelot a continué son réquisitoire de l'équipe de France suite au désastre sud-africain. La ministre des Sports, dans la droite lignée de son intervention à l'Assemblée nationale la veille, a fustigé joueurs, sélectionneur ainsi que la Fédération Française de Football. Et comme le président de la FFF ne semble pas prêt à abandonner son poste malgré le cataclysme que vit actuellement le football français, Bachelot a dû clarifier ses propos : « Le retrait de Jean-Pierre Escalettes, je ne l'ai pas souhaité mais je le trouve aujourd'hui inéluctable ». La position d'Escalettes devient donc de plus en plus inconfortable.

Repartir de zéro
Rappelons toutefois que le ministère n'a pas le pouvoir de licencier le président de la FFF, qui est élu de manière démocratique. En revanche, Roselyne Bachelot peut dissoudre le Conseil fédéral. Dans tous les cas, une remise à plat est ardemment souhaitée par le gouvernement et nos politiques désirent prendre eux-mêmes les choses en main. A ce titre, la ministre précise que l'audit externe initialement prévu est annulé car « une commission parlementaire veut se saisir de cette affaire. Je trouve assez logique que ce soient les représentants des Français qui mènent cette enquête ». A l'évidence, le gouvernement a pris la mesure de la crise que traverse le football français, et les joueurs ne seront pas les seuls à devoir rendre des comptes.